masculins

Un but... Un arrêt... Une image...

Publié le 24 mars 2011 à 17:17 par M.E

En mars, l’OL a disputé quatre rencontres et inscrit 9 buts… Mais l’équipe de Claude Puel s’est également faite éliminer de l'UCL et a laissé filer des points précieux face à Rennes…

  UN BUT ...
36e minute de jeu face à Rennes, l’équipe de Claude Puel semble avoir la main mise sur la balle mais ne parvient pas à concrétiser. C’est le moment choisit par Lisandro pour créer l’étincelle. A l’assaut du but Rennais jusqu’alors vierge de but, l’Argentin se faufile dans la surface adverse et passe à Bafé Gomis. La balle est alors contrée par le capitaine rennais Kader Mangane qui dégage… dans les pieds de Lisandro ! Alors que sa frappe croisée filait au premier poteau, Gomis mit son grain de sel pour finir le travail en détournant le cuir hors de porté de Nicolas Douchez. Le duo d’attaquants lyonnais laisse éclater sa joie et entame quelques pas de Tango. L’Olympique Lyonnais mène alors 1 à 0 et reprend provisoirement la deuxième place de Ligue 1.



  UN ARRET …
Match retour de Ligue des Champions face au Real Madrid. L’équipe de Claude Puel est menée depuis la 36e minute de jeu après un but de Marcelo. Peu avant la mi-temps, Karim Benzema est servi par un Marcelo en pleine forme, pour une reprise se volée du gauche. La frappe de l’ancien Lyonnais est puissante mais Hugo Lloris, après une incroyable détente, parvient du bout des doigts à éviter le KO avant la mi-temps. Celui que l’on surnomme Spiderman a une nouvelle fois sauvé les Lyonnais grâce à cette claquette venue d’ailleurs…


  UNE IMAGE ...
L’OL accueille Arles-Avignon lors de la 26e journée de Ligue 1 et a déjà réussi à faire la différence puisque les lyonnais mènent 3-0 depuis la 51’. On assiste alors à une très belle action offensive lyonnaise. Diakhaté, depuis la ligne défensive, passe à Lisandro qui la remet directement sur Delgado. Toujours en une touche de balle, l’Argentin passe à Gomis qui se retrouve seul devant le gardien Avignonnais. L’attaquant Lyonnais pourrait tirer, mais il préfère offrir ce véritable bijou à son compère Lisandro, qui se trouve juste à sa gauche. C’est alors un triplé pour l’Argentin et une explosion de joie pour tous les supporters. Les lyonnais mènent 4 à 0 et une ola commence à s’emparer de tout Gerland.



    UN EVENEMENT ...
Saison 2005/2006, les Lyonnais connaissent désormais leurs adversaires pour les matchs de poule de Ligue des Champions. Cette année, les Rhodaniens rencontreront  Rosenborg, l’Olympiakos et le Real Madrid. Un tirage compliqué, qui obligera les hommes de Gérard Houllier à des prouesses s’ils veulent espérer se qualifier. Le premier exploit intervient lors du match face au Real Madrid en septembre 2005. C’est la première fois que les deux clubs s’affrontent et la tâche ne va pas être facile. Après le coup d’envoi, tout s’enchaine très vite. A la 19e minute, Juninho s’essaye à son exercice préféré et dépose un ballon sur la tête de John Carew qui ouvre le score pour l’OL.  Cinq minutes plus tard, l’indomptable tireur de coups francs est une nouvelle fois à l’action et inflige un deuxième supplice à Casillas. Alors que tout Gerland chante déjà à tue tête, Wiltord, servi par Réveillère, vient achever le gardien Madrilène en offrant un troisième but à l’OL (31’). Le score en reste là, et l’exploit Lyonnais, à la hauteur de l’affiche.



  UNE ABSENCE ...
Le 8 mars à Tola Vologe, le Brésilien Michel Bastos ne termine pas son entraînement, se plaignant d’une douleur au genou gauche. Le milieu Lyonnais sera malgré tout titulaire pour le match suivant, le samedi 12 mars, face à Sochaux. Le lundi suivant, le Brésilien passe des examens, qui révéleront une lésion du ménisque externe du genou gauche nécessitant une légère intervention chirurgicale. Michel Bastos sera donc absent face au Real et a décidé de se faire opérer dans les meilleurs délais pour être de retour avec l’OL pour la fin de saison. Comme d’autres avant lui, il a décidé de se rendre au Brésil. Opéré par l’un des chirurgiens du staff médical de la sélection brésilienne, le docteur Edilson Thiele, Michel Bastos va bien et entame sa rééducation. Le joueur va rester quatre à cinq semaines au Brésil avant de revenir à Lyon. Espérons qu’il se remette rapidement et qu’il sera disponible pour permettre à l’OL d’atteindre ses objectifs de fin de saison…