masculins / OM - OL J-1

Un choc olympien de prestige et d'intérêts

Publié le 20 mai 2005 à 14:34 par R.B

[IMG4148L]11 points d'écart après 15 journées de championnat entre <b>Phocéens</b> et <b>Lyonnais</b>… cela avait « décidé » José Anigo à quitter son poste d'entraîneur. 10 points de retard pour les partenaires de Luyindula à la trêve… 20 avant la 37ème journée. Les chiffres sont implacables… il n'y a pas eu d'effet <b>Troussier</b>... Ce duel des Olympiens promet du spectacle et ce pour des raisons différentes... Le Vélodrome pourrait réaliser sa meilleure affluence de la saison...

11 points d'écart après 15 journées de championnat entre Phocéens et Lyonnais… cela avait « décidé » José Anigo à quitter son poste d'entraîneur. 10 points de retard pour les partenaires de Luyindula à la trêve… 20 avant la 37ème journée. Les chiffres sont implacables… il n'y a pas eu d'effet Troussier, voire du Japonais Nakata, pour rehausser le niveau de jeu et de points de Marseillais jamais présents aux tournants importants de leur saison. Certes, ils ont occupé le fauteuil de dauphins au soir de la 26ème journée ; certes, ils ont pointé à 6 points des Gones après le nul des Lyonnais à Monaco (24ème journée). Mais d'un concurrent potentiel pour le titre à celui de prétendant sérieux à une place en Champions League, les voilà désormais à lutter pour sauver une place direct en Uefa. L'OM nage une fois encore en plein « pastis » !



L'OL a rejoint la grande formation marseillaise, celle de Papin, dans l'histoire du foot français en décrochant un quatrième titre de champion de rang. L'OL, la sereine, a atomisé Bordeaux pour commencer très joyeusement sa série de festivités avant de déployer officiellement podium, trophée, médailles pour la venue de Nice le 28 mai. Ces Gones ont trop faim encore de succès et d'accessoires… à partager avec leur futurs ex entraîneurs… pour le plaisir de leur supporters … et pour répondre à l'attente de leur président, qu'ils n'entendent en aucun cas descendre au Vélodrome en touristes.

Sans pression, reposés par un rythme de compétition vraiment pépère pour eux, les ogres hexagonaux seront favoris dans l'enceinte du boulevard Michelet. Par leur statut, leur talent, leur collectif, évidemment ; par l'envie d'enfoncer le clou dans une rencontre toujours considérée comme un match de prestige ; parce que les Lyonnais apprécient cette pelouse et restent sur 6 visites sans défaites (4 nuls et 2 victoires) ; en tenant compte aussi des absences phocéennes (Barthez, Pedretti, Olembe, Marlet). Tiens, Gavanon, le remplaçant du « Divin Chauve » dans la cage olympienne a pris 10 buts en 6 rencontres… 10 buts des 38 encaissés par la défense marseillaise. Quant le champion du monde tourne à la moyenne de 0.93 but encaissé par match… l'international espoir en est à 1.66 ! Enfin, sans être exhaustif, parce que le club du président Dreyfus reste sur 7 rencontres sans succès (4 défaites et 3 nuls) dont 3 à domicile (un nul et deux défaites lors des 2 derniers matchs).



Certes la perspective de sauver sa saison en terminant 4ème, assorti du scalp du champion, synonyme de succès contre l'un de ses meilleurs ennemis vont galvaniser la troupe du capitaine Dehu. Ou alors cette formation méditerranéenne a perdu toute forme d'accent historique ; mélange d'assurance, d'agressivité, de forfanterie, de moquerie… si bien reproduit dans le Marius de Marcel Pagnol et de son inoubliable partie de carte, voire de admirable attrape-couillon avec le chapeau, cachant une pierre, attendant en plein milieu d'un trottoir le coup de pied d'un ignorant … Ces 90 minutes devraient être engagées, ouvertes… spectaculaires. Au milieu, cela risque fort de faire des étincelles, notamment lorsque Essien va croiser le bouillant brésilien Eduardo Costa : 20 cartons à eux deux avec un léger avantage pour le Ghanéen ! Luyindula, s'il est en état de jouer, se ferait un malin plaisir de tromper encore un gardien lyonnais, après l'avoir fait au match aller (Puydebois). Juninho n'a jamais inscrit de coup franc face à l'OM… il souhaite aussi améliorer son chiffre de 13 buts dans un exercice. Les copains de Wiltord veulent garder leur titre de meilleure attaque… de meilleure défense… espèrent franchir la barre des 80 points…



On l'aura compris, il y a moult ingrédients pour que cette 70ème opposition de L1 entre les 2 Olympiens se traduise par de la ferveur, du spectacle, de la générosité, des buts… avec peut-être, en prime, le record de spectateurs de ce championnat.



R.B

Sur le même thème