masculins / OL - Lille J-1

Un choc pour l’Europe

Publié le 10 avril 2010 à 19:11 par R.B

Lillois et Lyonnais sont engagés dans la course aux tickets européens dans une lutte serrée avec les autres prétendants… Ces trois points sont donc importants en se demandant si les coéquipiers de Cris auront récupéré après leur match à Bordeaux de mercredi soir...

AnthoSi Lille a eu le temps de penser ce rendez-vous après sa défaite face à Valenciennes samedi dernier, l’OL a d’abord du régler en milieu de semaine la suprématie française en LDC du côté de Bordeaux. Rentrés jeudi à Lyon aux premières heures, les Lyonnais n’ont pas eu le loisir de s’endormir. « Le plus important, c’est le championnat et cette troisième place… ». Jérémy Toulalan a bien résumé l’état d’esprit de la maison aux 7 titres de champion.

Cette place sur le podium est certainement synonyme de sans faute à domicile en sachant que les Olympiens doivent aussi se rendre à Bordeaux, Montpellier, Valenciennes. Alors, il faudra bien oublier la scène européenne, ses fatigues et ses espoirs les plus fous, pour revenir à ce quotidien qui nourrit si bien le club depuis plusieurs saisons.

Le LOSC est ambitieux. Il l’a montré cette saison dans l’hexagone et en coupe d’Europe. Les Dogues pratiquent un beau football avec ce remarquable milieu de terrain Mavuba, Balmont, Cabaye. Ils possèdent la meilleure attaque de L1 nourrie par les arabesques de Gervinho et d’Hazard. Il y  a encore la solidité de Rami, Chedjou… et l’expérience de Landreau dans la cage. Le LOSC, deuxième à la trêve, a reculé au classement tout en gardant ses chances de podium. Les Dogues connaissent les données du problème pour retrouver l’Europe !

L’OL a donc alourdi, dans la joie, son programme de fin saison. Comment faire pour être performant sur les deux tableaux  avec neuf, voire, 10 matchs en 5 ou 6 semaines ? Sans tenir compte des blessés, Claude Puel va certainement poursuivre ses roulements pour impliquer tout le groupe en apportant de la fraicheur. Boumsong a regagné l’infirmerie dont n’est pas sorti Makoun. Cissokho sera lui aussi forfait. Govou a retrouvé les terrains. Lisandro, aussi. Lovren sera disponible. Une fois encore, l’entraineur lyonnais apportera des modifications à son onze de départ. Il y aura ensuite une semaine avant de retrouver la compétition (Bordeaux en Gironde).

Dans cette perspective, cela peut inciter plus facilement encore à filer un gros coup de collier pour atteindre l’objectif en imaginant que les supporters sous le charme de la qualification pousseront encore plus fort leurs champions à le faire.

Sur le même thème