masculins / OL - OGCN

Un départ à bien négocier

Publié le 10 août 2013 à 09:00 par SC

Après sa qualification en Ligue des Champions, l’OL reçoit Nice pour l’ouverture de la saison 2013-14 de Ligue 1…Les Lyonnais devront bien débuter, pour lancer idéalement leur championnat et un mois d’août chargé et décisif…

 Vingt équipes sur la ligne de départ, dix mois de compétition, trente-huit matchs à disputer, 3 420 minutes à jouer…le marathon de la Ligue 1 reprend samedi à 21 heures pour les Lyonnais. Des Lyonnais qui ont pris l’habitude de bien gérer la première étape de cette course de fond. L’OL n’a plus perdu son match d’ouverture depuis la saison 2003-04. Il faut même remonter à 1999 pour voir une défaite à domicile. Et pour cette entrée en piste, Lyon devra franchir ce premier obstacle qu’est l’OGC Nice, un adversaire bien connu.

En effet, Lyonnais et Niçois étaient au coude à coude la saison passée dans le sprint final pour la 3ème place sur le podium. Les Gones ont finalement pris en bout de course l’avantage sur les Azuréens. De plus, les deux formations vont lancer pour la cinquième fois leur saison ensemble. Les vacances n’ont pas été de tout repos, les préparations ont été éprouvantes de chaque côté. Mais, l’OL, avec ses matchs européens dans les jambes, pourrait profiter du rythme de la compétition et de l’aspiration créée par sa qualification en barrage de Ligue des Champions.

les absences sont déjà nombreuses

Avant même que le coup de feu de départ ait été donné, les absences sont déjà nombreuses et de ce point de vue-là, les deux équipes vont s’élancer des starting-blocks sur un pied d’égalité. L’entraîneur lyonnais et son homologue niçois se trouvent devant la même difficulté….celle de s’adapter pour constituer l’équipe la plus équilibrée possible.

Un départ précipité de Lisandro, les blessures de Ghezzal et Dabo, les suspensions d’Umtiti, Koné et Gonalons, ont largement diminué la marge de manœuvre de Rémi Garde. La nouvelle recrue, Bedimo, devrait faire ses premiers pas sur la pelouse de Gerland, tout juste dix jours après avoir signé à l’OL. A ses côtés, Bisevac et Fofana devraient composer la charnière centrale. De l’autre côté du terrain, Benzia ou Lacazette sont pressentis pour occuper la pointe de l’attaque.

 Même son de cloche côté niçois. Même si Claude Puel a réussi à conserver, excepté Civelli, les éléments qui ont fait la force de sa formation la saison dernière, certaines de ses armes ne feront pas le déplacement en terres rhodaniennes. Kolodziejczak, Mendy et Cvitanich purgeront leur suspension. Maupay, Gomis et Pejcinovic sont eux blessés.

Après avoir bien négocié leur premier virage européen, les Lyonnais devront soigner leur départ en championnat avec un succès…la meilleure manière de lancer un exercice 2013-14 qui s’annonce long et un mois d’août chargé et décisif.

Sur le même thème