masculins / ASSE - OL J-1

Un derby bienvenu…

Publié le 30 octobre 2009 à 18:25 par R.B

Les deux formations restent sur deux défaites de rang et ont besoin de points pour des raisons différentes. Et l’OL débute au stade Geoffroy-Guichard un triptyque de folie…

Est-ce-que le peuple vert va repartir une nouvelle fois déçu ? Cela signifierait que les Lyonnais ont prolongé, dans le derby, leur invincibilité d’une unité, portant celle ci à 20 rencontres depuis le fameux 6 avril 1994 date de la dernière victoire stéphanoise ! Ce derby, même s’il n’a plus tout à fait les mêmes saveurs qu’autrefois, demeure un rendez-vous particulier, surtout quand les deux équipes restent sur deux défaites de rang et ont besoin de points pour coller à la tête du championnat (OL) ou se dégager de la zone rouge (ASSE).

Si les Verts ne sont pas attendus sur le podium de fin de saison, ni sur la scène européenne, ils doivent cependant montrer un tout autre visage quand 2008-2009 où ils s’étaient sauvés lors de la dernière journée. Malheureusement, ils ont attaqué ce nouvel exercice avec pas mal de ratés dont ces 11 points perdus à domicile sur 18 possibles, certainement handicapés par l’arrivée tardive de nombreuses recrues (Sanogo, Bergessio, Fernandez) et par blessures à répétitions. Le derby va-t-il doper les énergies ? Le gardien Janot doit le souhaiter, lui qui n’a encore jamais remporté « ce match de la saison » en 9 rendez-vous disputés !

L’OL reste donc sur deux défaites de rang en championnat sans avoir montré grand-chose. « « Il faut rattraper les points perdus face à Sochaux et Nice… ». Le capitaine Govou a donné le ton lors du point presse de jeudi. Avant de rajouter : « la vérité, c’est le championnat, il ne faut pas l’oublier. Le derby ? Il y a tous les ingrédients que j’apprécie… ». L’OL a donc laissé filer 6 points en deux rencontres et vu Bordeaux et Monaco lui passer devant au classement. Un troisième revers de rang ferait vraiment désordre en plus de cette notion de suprématie régionale. Cela n’est plus arrivé à l’OL depuis… la fin de saison 92-93 !

Et puis, ce derby précède le match retour face à Liverpool mercredi soir et la réception dimanche 8 novembre de l’OM. Un triptyque de folie qui peut en dire beaucoup plus sur le niveau de cette formation olympienne qui aura beaucoup à gagner, mais aussi à perdre en l’espace de 8 jours. Boumsong et Bodmer, en reprise ou en soins, ne viendront pas épauler Cris en défense centrale. Toulalan assurera une nouvelle fois l’intérim. Après, Claude Puel, en fonction de l’état de santé des uns et des autres, aura ou non le choix pour constituer son onze de départ. S’il a le choix, Lloris et Källström devraient faire leur retour. Et il apportera peut-être des retouches, titularisation de Bastos, Ederson, Delgado, Clerc…, après la lourde défaite niçoise en souhaitant que Lisandro et Gomis retrouvent le chemin des filets après 4 matchs sans le faire !

Ce 98ème derby présente des interrogations. Il est donc le bienvenu pour donner, on l’espère, des réponses positives… sur la formation lyonnaise.