masculins / Peace Cup

Un entraînement de grande qualité

Publié le 19 juillet 2005 à 08:46 par R.B

[IMG6294L]Lundi soir, le président <b>Jean-Michel Aulas</b> a invité le staff, et les journalistes de la délégation à dîner...<br> Mais ce mardi matin, c'est <b>l'entraînement</b> qui est au menu, avant le plat de résistance proposé demain aux Lyonnais dans l'enceinte de Suwom... le PSV Eindhoven!

Lundi soir, le président Jean-Michel Aulas a invité le staff, et les journalistes de la délégation à dîner. La discussion tourna autour du football entre souvenirs des uns et des autres et l'actualité récente ou passé de l'OL. Au menu, bien évidemment, la Peace Cup 2005. « J'étais tendu avant la première rencontre en raison du voyage ; inquiet contre les Coréens car je connais leur dynamisme, leur mobilité. Avant le match contre le PSV Eindhoven, je suis plus détendu… Lors de la dernière édition, nous avions perdu beaucoup de temps dans les déplacements. Cette fois ci, nous avons fait le nécessaire pour éviter ces pertes de temps et la fatigue qui va avec ». Le président a même fait le pari avec son staff, en cas de victoire contre les Hollandais, qu'il goûterait à une spécialité du pays pas vraiment attirante de prime abord : croquer dans un concombre des mers. «Si on perd, c'est le staff qui aura le privilège de le faire… ». Une fois encore, l'ambiance était détendue, même si Gérard Houllier en plaisantant a avoué : « j'ai compris à Lyon qu'il fallait gagner tous les matchs… ».



Ce mardi matin, on a du mal à voir le ciel de Séoul. Du 8eme étage de l'Intercontinental on plonge sur la circulation de cette ville de 12 millions d'âmes. 8h du mat, Seoul est réveillée depuis longtemps. A 10h, c'est l'heure du rassemblement pour aller à l'entraînement. 20 minutes plus tard, un nouveau stade de Seongnam est proposé aux efforts lyonnais. Il fait toujours aussi lourd. La séance va durer 75 minutes et elle sera de grande qualité. « C'est un entraînement gagnant ; j'aime bien car ce sera payant soit demain contre le PSV soit plus tard… ». Sac de ballons sur l'épaule Robert Duverne regagne le bus avec ce sentiment de bien être. Un échauffement, puis, en disposant de 4 petites cages, un jeu de conservation de ballon avec thème suivi d'un match à 10 contre 9 avec un seul gardien et deux petites cages. En voyant la composition des équipes, les journalistes présents cherchaient à décrypyter le 11 qui attaquerait demain contre les Hollandais. Cris, Diarra seront-ils mis au repos par exemple? Attendons mercredi.



[IMG36032#W]



Après le match, une séance de reprises devant le but, avant une série de frappes sur des ballons lancés par Patrice Bergues. Patrice qui réclame toujours de l'attention et qui a en permanence un discours positif. Rémy Vercoutre sortira invaincu de ces duels; en revanche lors des pénaltys, il ne pourra rien faire face au Carew, Clement, Pedretti et consorts. Les gardiens s'étaient entraînés longuement avec Joël Bats laissant un Coupet trempé de sueur: "c'est comme dans un sauna". Retour à l'hôtel pour la douche et le déjeuner avant un peu de repos et une visite organisée dela ville.



[IMG36033#W]



Demain le match contre le PSV aura lieu à Suwon, au World Cup Stadium; une enceinte de 43 923 places achevée en mai 2001. Dans ce stade joue l'équipe de Suwon Samsung, championne de Corée du Sud en 98 et 99. La ville a une population de 1 000 000 habitants et au delà de l'histoire de cette cité possédant une superbe forteresse, elle est connue parce qu'elle est le siège de plusieurs usines du conglomérat coréen Samsung.



R.B