feminines / Montpellier - OL féminin 1-2

"Un grand bonheur"

Publié le 13 mai 2012 à 18:50 par NF

Les premières réactions de Patrice Lair et de Jean-Michel Aulas après la victoire des féminines en Coupe de France.

Patrice Lair (au micro de France 4)
Je voulais absolument gagner la coupe de France avec l'OL. Le match était engagé en fin de rencontre, mais c'est le football. Je suis fier de mes joueuses. Le plus important c'est la victoire. On a marqué deux buts dès le début de la rencontre, ce qui fait du bien pour la suite. On a bien géré notre avance. A la mi-temps, j'ai demandé à mes joueuses de ne pas tomber dans le piège de Montpellier en restant concentré sur notre objectif. Après la réduction du score des Montpelliéraines, mes joueuses ont fait attention aux coups. Mais le plus important c'est la victoire de la coupe.
Maintenant, on va bien se préparer car on a une grosse semaine. Cette victoire nous donne de la confiance moralement. Il est important de bien récupérer car on a la finale de la Ligue des Champions contre Francfort. Puis, quelques jours après, on a une belle rencontre à disputer contre le Paris-SG.
Ce soir, on va se contenter de quelques bières mais on ne va pas faire la fête. On célébrera, dimanche prochain, si on remporte les trois matchs de cette semaine...

Jean-Michel Aulas (au micro de France 4)
C'est un grand bonheur ! Le football offre des joies particulières. On réalise le doublé coupe de France avec les filles et les garçons. Ce fut une finale difficile mais les joueuses ont été vaillantes. On débute parfaitement une semaine complexe avec la finale de la Ligue des Champions, jeudi, à Munich devant cinquante milles personnes. Puis, il y aura le match en championnat contre le Paris-SG. Patrice Lair est au sommet de son art. Quant aux joueuses lyonnaises, elles sont magnifiques.

Lotta Schelin
Les deux buts, tôt dans le match, ont permis de jouer avec un certain relâchement. On a bien joué en première mi-temps. Quand j'inscris le second but, je sais qu'on va remporter la coupe car je sais qu'on prend très peu de buts. Notre adversaire est une équipe de qualité. La réduction du score de Montpellier fut embêtante mais on a jamais eu peur. Ce fut un match dur mais la victoire est au bout et c'est le plus important. On été solide costaud dans tous les compartiments du jeu. Remporter la coupe de France, cela donne de la confiance pour la finale de la Ligue des Champions. Outre gagner le trophée, on voulait accumuler de la sérénité pour les deux matchs qui arrivent.  Jeudi, contre Francfort, on sera l'équipe favorite. C'est un statut qu'on devra assumer mais je suis confiante... Ce soir, on ne va pas fêter la victoire. On se prépare pour la finale à Munich. Si on gagne nos trois matchs de la semaine, on fera la fête dimanche prochain...

Wendie Renard
Cette victoire est de bon augure pour la suite des évenements. Le premier match d'une série est toujours très important. On été solidaire entre nous. Même si on vite mêné très vite dans le match, on se devait de continuer sur notre lancée en jouant comme on sait le faire. Après, on a su géré défensivement. L'essentiel c'est de soulever le trophée car on se souvient que du vainqueur. La manière est un bonus dans une finale. Maintenant, la finale contre Francfort ne va pas être facile. C'est du 50-50 ! En tout cas, on va mettre tous les atouts en notre faveur pour garder notre coupe européenne. On doit bien récupérer car la semaine qui nous attend sera remplie d'émotions...

Sur le même thème