masculins / Lens - OL J-1

Un groupe de 17 pour Lens

Publié le 10 février 2006 à 14:00 par R.B

Gérard Houllier a choisi de déplacer pour le match à Lens un groupe de 17 joueurs; notons le retour du Sénégalais Lamine Diatta.

Le groupe:

Benzema, Carew, Clément, Clerc, Coupet, Cris, Diatta, Fred, Govou, Juninho, Malouda, Müller, Pedretti, Tiago, Vercoutre et Wiltord.

Gérard Houllier:

Gérard un mot sur le groupe?
« Lamine est rentré ce matin d’Egypte. Il est le bienvenu, d’autant qu’il n’a pas disputé la rencontre pour la 3ème place. Eric Abidal jouera un match amical avec la CFA; il a besoin de temps de jeu, comme Ben Arfa par exemple. Pour le reste tout va bien ».

Que pensez vous de cette équipe nordiste et du match ?
« Lens a été une des équipes qui nous a posé le plus de problèmes lors de la phase aller ; plus que Lille. J’avais été frappé par sa puissance, sa vitesse. L’attaque est certainement une de ses forces. Au passage, cela m’embêterait que Pierre-Alain Frau joue. Je trouve qu’il devrait y avoir une règle en la matière pour éviter toute forme de suspicion lorsq'un joueur est prêté. Actuellement, cette équipe me semble moins bien. En ce qui concerne le match, il faut s’attendre à de l’intensité physique. Ce sera un combat et si on recule, nous n’aurons aucune chance. Nous avons bien évidemment les moyens athlétiques et techniques pour un tel match. Je pense d’ailleurs que ce sera un très bon match ; il ne devrait pas être fermé comme celui de Bordeaux. En conséquence avec les espaces, il y aura des occasions de but. Contre Bordeaux, j'avais été content de la défense et de notrre façon de défendre. Ce fut un bon point de pris à défaut d'un bon match ».

L’envie de l’emporter est-elle encore plus présente ?
«Evidemment, après ces deux matchs nuls. Cela nous a fait du bien d’avoir une semaine pleine d’entraînement sur des terrains praticables. Il faut bien penser que le club, les joueurs sont à une période où ils doivent récolter les fruits de leur travail. Il faut donc travailler encore un peu plus et ce tous ensemble. Il faut montrer plus d’envie parce que nos adversaires ne vont nous regarder jouer. Tout est bien engagé en Championnat, en Coupe de France et en Champions League. Pas question de ralentir. Cela demande de la vigilance et de l’humilité. Fin février, nous en serons plus. En tout cas, ce match à Lens, servira aussi de répétition pour le déplacement au PSV. Pour en revenir au championnat, nous sommes à 8/9 victoires du titre ».
Sur le même thème