masculins / Schalke 04 - OL

Un lundi après-midi avec le groupe

Publié le 23 novembre 2010 à 10:30 par DC

Après le décrassage à Béthune, et avant le départ pour Gelsenkirchen ce matin, les joueurs de l’OL ont eu droit à un moment de détente. Récit…

Il est 16h30, un lundi après-midi à Hénin-Beaumont. Le groupe lyonnais vient de remporter une victoire importante dimanche en championnat à Lens (3-1), et patiente dans le nord avant son déplacement en Allemagne en Coupe d’Europe. Quoi de mieux donc pour tuer le temps, après une bonne séance de décrassage, qu’une pause ludique de quelques heures.

C’est chose faite, l’effectif lyonnais se dirige sur la commune d’Hénin-Beaumont pour un intermède bowling puis laser game. Quatre équipes de sept sont formées pour l’occasion. Et un classement bien sûr, est établit pour chaque épreuve. Au rang des confirmés, on compte Hugo Lloris côté laser game. Le funambule lyonnais se détache de ses coéquipiers, juste devant Kim Källström, le colonel suédois.

Rayon bowling, davantage de disparités s’observent. Avec quelques maladroits, Dejan Lovren, Aly Cissokho, ou encore Pape Diakhaté… et des spécialistes de la discipline. Jérémy Toulalan remporte ainsi une partie annexe, hors compétition, avec un score honorable de 164 points, et devant Rémy Vercoutre et Jimmy Briand. Avant que la sentinelle du milieu de terrain ne confie volontiers que « sa femme le bat quand ils jouent ensemble ».

Côté ambiance, le chef d’orchestre n’est autre que le boute-en-train Rémy mister Vercoutre. Alors que Patrick Collot enchaîne lui les strikes, et réalise au passage le meilleur score général. Michel Bastos, n’est pas maladroit, et joue une fois n’est pas coutume, de la main droite ! "Toule" encore une fois excelle lorsqu’il s’agit de faire tomber la dernière quille.

A ce sujet, le « doc », Emmanuel Orhant remarque : « c’est facile pour lui, il a l’habitude de tirer sur les poteaux, alors les quilles ! » Au final, malgré son talent hors pair, Toul cède la victoire à Pat’ Collot, mais devance Jimmy. Le trio aura droit à une petite coupe. L’occasion pour l’ailier droit de s’exclamer : « c’est mon premier trophée à Lyon ! »

Sur le même thème