masculins / Calendrier

Un mois de Mars crucial dans la course à l’Europe

Publié le 05 mars 2014 à 13:55 par CF

7 clubs se disputent deux places sur le podium : parmi l'AS Monaco, le LOSC, l'ASSE, l'OM, l'OL, Reims et Bordeaux, quels clubs sont les plus à même d’accrocher le podium à la fin de saison ?

  Le rouleau compresseur parisien semble plus que jamais lancé. Au regard de la victoire face à l’OM lors de la 27ème journée (2-0) on comprend que le Paris Saint-Germain ne peinera pas à remporter son 4ème championnat de France. 8 points d’avance sur l’AS Monaco (2ème) à 11 journées de la fin, meilleure attaque et meilleure défense de Ligue 1, une seule défaite au compteur : il faudrait un miracle pour que le PSG sorte de ce championnat 2013-2014 sans son trophée sous le bras.

7 clubs se disputent deux places sur le podium : parmi l'AS Monaco, le LOSC, l'ASSE, l'OM, l'OL, Reims et Bordeaux, quels clubs sont les plus à même d’accrocher le podium à la fin de saison ? De la 3ème à la 8ème place, seulement 9 points d’écart : le mois de Mars pourrait être déterminant dans la course à l’Europe.

Derrière le PSG la bataille fait rage, même si Monaco s’accroche à sa place de dauphin. On peut difficilement envisager que les joueurs du Rocher parviennent à se hisser sur la première marche du podium. Et sans Falcao, blessé au genou et indisponible jusqu’à la fin de la saison, c’est Mission Impossible sans Tom Cruise. Après un match terne à Saint-Etienne (défaite 0-2), Monaco n’a plus que 7 points d’avance sur Lille, troisième.

5 confrontations directes entre ces sept équipes au cours du mois de Mars

Parmi ces 5 rencontres, on suivra de près Reims-Marseille lors de la 29ème journée. Puis on assistera au match Monaco-Lille qui se présente déjà comme le choc de la 30ème journée.  L’OL sera quant à lui opposé à Bordeaux, Monaco et Saint-Etienne.

Le calendrier a été plutôt clément avec Lille, Marseille, Reims et Bordeaux. En 2014, les lillois ont pris 9 points sur 24 possibles et restent sur une victoire arrachée sur la pelouse d’Ajaccio, lanterne rouge de Ligue 1. L’OM notamment semble en forme, mais il est à noter que le club phocéen n’a gagné qu’une seule fois cette saison face aux clubs membres de l’actuel top 8 de Ligue 1, laissant s’échapper de nombreux points. Des points qui compteront lors du sprint final.

Monaco et surtout Lyon vont vivre un mois de mars beaucoup plus mouvementé : encore engagé dans trois compétitions, l’OL devra disputer 6 matchs en mars , dont 5 rencontres décisives. Après le déplacement à Bordeaux ce dimanche, les lyonnais accueilleront Monaco et Saint-Etienne en championnat. Seul club français engagé en Europa League, Lyon disputera les 8èmes de finale en affrontant à deux reprises les tchèques du Viktoria Plzeň, tombeurs surprise du Shakhtar Donetsk.

  Après un retour fulgurant au classement depuis le mois de décembre (1 défaite sur les 11 derniers matchs de Ligue 1), l’OL s’apprête donc à courir un nouveau marathon en ce mois de mars, avec un match tous les 3 jours. Espérons que Rémi Garde n’aura pas de soucis d’effectif et que ses joueurs retrouveront rapidement le chemin des filets.

Pour l’OL, le marathon de mars s’achèvera en beauté par la réception de son voisin stéphanois, dans un derby plein d’enjeu. Le 108ème derby rhônalpin promet d’être palpitant, entre deux formations qui réalisent une belle saison et produisent du jeu.              
Une rencontre toujours particulière, que les lyonnais ont pris l’habitude de remporter : l’ASSE n’a battu l’OL qu’une seule fois depuis 1994.        
Pour ce mois de mars, l’Olympique Lyonnais est prêt à en découdre et à lutter pour décrocher une place sur le podium, synonyme de retrouvailles avec la Ligue des Champions.


Voir aussi

- Le classement après la 27ème journée
- Le calendrier de l'OL saison 2013 - 2014