masculins / Bordeaux - OL 2-2

Un nul houleux

Publié le 17 avril 2010 à 23:00

Sur la pelouse de Bordeaux, les Lyonnais n'ont pu décrocher qu'un résultat nul (2-2) au cours d'un match qui fut houleux et à la limite du fair-play.


Bordeaux - OL

Samedi 17 avril à 21h00 sur Orange Foot

Stade Chaban-Delmas
Arbitre : Mr Saïd Ennjimi

Ce bordeaux-OL de la 33ème journée constituait un véritable tournant pour la saison des deux équipes. Le début de match se montra équilibré. Sane plaçait une tête au-dessus tandis que Källström voyait sa reprise de volée contré in extremis (4e). Les Bordelais tentaient de mettre un fort impact physique dans la partie mais les olympiens répondaient présents. Chamakfh fut coupable d’un tacle assassin sur Miré Pjanic mais bizarrement Monsieur Ennjimi ne broncha pas (8e). La première grosse occasion du match fut signée Bafé Gomis qui piqua une tête juste à coté du cadre sur une déviation de Sid Govou (19e). Comme souvent, les Girondins ouvrirent le score sur un coup franc lointain de Gourcuff repris de la tête par Chamakh (25e). Furieux, les Lyonnais se ruèrent vers l’arbitre en dénonçant l’attaquant girondin qui avait copieusement  poussé Cris dans le dos avant de reprendre le cuir. Ce fut peine perdu puisque c’est le capitaine olympien qui récolta un avertissement. Les olympiens furent tout près d’égaliser sur un coup franc légèrement détourné de Pjanic mais Ramé réalisa une superbe parade. La mi-temps fut sifflée sur cet avantage d’un but pour Bordeaux.

Sidney Govou laissa sa place à Lisandro Lopez à la pause. L’Argentin eut tout juste le temps de se mettre en jambes mais fut rapidement découpé par Henrique qui récolta un carton jaune alors que le rouge semblait de mise (48e). En pivot, Bafé Gomis frappa de peu au-dessus du cadre (50e). Les joueurs de Claude Puel avaient pris cette seconde période par le bon bout et dominaient les débats. Ederson, très remuant ce soir, s’échappa dans la axe et expédia un missile qui crucifia Ramé. L’égalisation olympienne était méritée et arrivait au meilleur moment. Lancé en contre-attaque, Ederson éliminait Ramé mais était repris in extremis par Henrique. Dans la foulée Plasil héritait du cuir aux 25 mètres et adressait un tir monumental dans la lucarne de Lloris ! Tout était à refait pour les olympiens. Sur un coup franc lointain de Pjanic, le capitaine lyonnais égalisa avec  un coup de tête qui se logea sous la barre transversale de Ramé (71e). Quel scénario !  La rencontre dégénéra lorsque les olympiens poussèrent le ballon en touche avec fair-play alors que Chamakh était à terre. Les Girondins, peu élégants, ne rendaient pas le ballon au Lyonnais et une bagarre générale se déclencha. L’arbitre expulsa alors Anthony Réveillère, Trémoulinas et Jussie. On assista à quelques échanges de coups avant que tout ne revienne dans l’ordre. Monsieur Ennjimi, peu en évidence ce soir, siffla alors la fin du match. Les Lyonnais devaient se contenter de ce résultat nul et perdaient à nouveau du terrain sur l’OM et Auxerre.

VIDEOS -  PHOTOS - STATS

 

 

Sur le même thème