masculins / OM - OL 2-2

Un OL à réaction

Publié le 05 février 2012 à 22:53

Menés 2 buts à 0 les Lyonnais ont bien réagi en allant chercher l'égalisation. Lisandro et ses coéquipiers auraient même pu l'emporter en fn de match.

L’OL se déplaçait à au stade Vélodrome pour le compte de la 22ème journée de Ligue 1. Les matches entre Marseille et Lyon ont  toujours été des affiches très attendues. Cette saison ne dérogeait pas à la règle puisqu’au coup d’envoi les deux formations n’étaient séparées que d’un point.
Revenu de la CAN, Bako Koné retrouvait une place de titualire. Au coup d’envoi la composition lyonnaise était la suivante : Lloris, Réveillère, B.Koné, Umtiti, Cissokho, Gonalons, Källström, Briand, Bastos, Lisandro, Gomis.

Les Marseillais furent les premiers à se mettre en évidence avec un tir d’Amalfitano au-dessus à la suite d’une bonne montée de Morel. Quelques minutes plus tard les joueurs de Rémi Garde furent tout près d’ouvrir la marque à la suite d’un léger cafouillage mais Mandanda repoussa parfaitement le pointu de Bafé Gomis (8e). Les Phocéens trouvèrent la faille contre le cours du jeu. Kaboré trouvait Brandao dans la surface, pourtant en position de hors-jeu, mais c’est finalement Cheyrou qui profita d’une hésitation des gones pour frapper du droit et marquer avec l’aide du poteau (16e). Lisandro et ses coéquipiers étaient privés de ballon. L’OM ne se priva pas pour enfoncer le clou grâce à Brandao  qui exploita parfaitement un centre d’Amalfitano en plaçant une volée hors de portée d’Hugo Lloris (34e). Les gones réduisirent la marque sur corner moins de deux minutes plus tard avec Bafé Gomis qui trompait Mandanda à bout portant. Cette réduction du score était assez heureuse mais pas autant que l’égalisation lyonnaise juste avant la mi-temps. En effet, depuis son coté gauche Aly Cissokho centrait fort devant le but où Souleymane Diawara déviait le ballon dans ses propres filets (45e). Assez nettement dominé, l’OL était revenu de nulle part. 

Les Rhodaniens étaient bien plus à leur avantage en début de seconde période. Les bonnes combinaisons se multipliaient et Bafé Gomis fut à deux doigts de donner l’avantage à son équipe (55e). Rémi Garde pris l’option de remplacer Gomis par Grenier (62e). Les débats étaient plutôt équilibrés et Hugo Lloris réalisa deux arrêts importants sur des tirs de Diarra et Rémy (66e).  Anthony Réveillère fut l’auteur d’une énorme montée sur son flanc droit mais son centre au cordeau fut bien repoussé par Mandanda. Jimmy Briand, en embuscade ne pu cadrer sa tentative (80e). Les gones se créèrent la dernière occasion avec un centre de Källström pour la reprise de Lisandro mais Mandanda veillait et capta en deux temps (90e). Les deux équipe se quittèrent sur le score nul de deux partout qui n'arrangeait réellement aucune des deux équipes.

La feuille de match !

Sur le même thème