masculins / Bastia - OL

Un OL en beauté !

Publié le 08 décembre 2013 à 19:22 par R.B

L’OL a relevé la tête à Bastia et s’est imposé logiquement… Trois points qui font du bien agrémentés d’une belle prestation collective…

 L’OL peut-il récupérer les points perdus à domicile face au TFC en se déplaçant à Bastia sur la pelouse du Sporting invaincu chez lui avec 6 succès et 1 nul ? Compliqué à priori si les coéquipiers de Maxime Gonalons ne mettent tous les ingrédients nécessaires et en continu pour le faire. Rémi Garde, privé notamment de Steed Malbranque, a fait des changements dans son équipe de départ tout en gardant son losange au milieu. B. Koné, Ferri et Benzia remplacent en effet Bisevac, Malbranque et Gomis. Du côté du Sporting, Khazri est absent et 604ème match en L1 pour Landreau.

Début de match équilibré où le Sporting joue souvent directement vers l’avant. Raspentino est le premier a frappé obligeant Vercoutre a un arrêt décisif après un nouveau ballon en profondeur. Du déchet de part et d’autre à l’image d’un centre de Fofana (16ème) alors qu’il pouvait y avoir danger au bout de l’action du milieu olympien. Krasic à deux doigts d’ouvrir le score après une bévue de B. Koné (19ème) ! Benzia est proche d’en faire de même sur une passe manquée de Krasic récupérée par Lacazette (24ème). L’OL est en place et laisse peu d’espaces en n’hésitant pas à jouer les coups à fond. Mais sur un centre de Palmieri, Raspentino, au second poteau, ouvre le score. Sur cette action, le bloc défensif lyonnais s’est laissé berner !

Dommage ce but encaissé car l’OL a maitrisé plutôt la bataille du milieu de terrain et a su se montrer dangereux trois ou quatre fois. Le Sporting le fut en contres ou avec le jeu long de Romaric. 1 à 0 à la mi-temps pour les locaux.

L’OL repart avec de belles intentions. Reste à être réaliste ce que fait Lacazette sur un long dégagement de Vercoutre et d’erreurs adverses. Logique cette égalisation. Et de prendre l’avantage sur un super service de Grenier pour la tête de Benzia. Les deux seules frappes cadrées de l’OL synonymes de buts ! Un penalty non sifflé sur Lacazette… L’OL étouffe le Sporting avec un pressing remarquable et une bonne utilisation du ballon dans le sillage de Grenier.

 L’OL ne lâche rien et continue de faire une démonstration collective. Gomis a remplacé Benzia. Krasic s’écroule dans la surface au contact de Koné (74ème)… L’équipe corse relève la tête. L’OL se bat à l’unisson… Umtiti sauve devant Raspentino. Et Gomis marque son 93ème but en L1 sur un centre de Bedimo bien servi par Grenier. Cahuzac sera expulsé… avant que les coéquipiers de Gonalons ne lèvent les bras de bonheur.

Succès logique des Olympiens qui font chuter les Bastiais pour la première fois de la saison à domicile. L’OL a montré ses qualités collectives pour pratiquer un football complet techniquement, tactiquement, physiquement et mentalement. Ces trois points vont faire le plus grand bien à la troupe de Rémi Garde.

...

La feuille de match

A Bastia, stade Furiani, 17 000 spectateurs environ; arbitre M. Varela. Sporting 1 OL 3 (mi-temps : Sporting 1 OL 0)

Sporting : Landreau – Cioni (puis Ilan 56ème), Squillaci, Modesto, Palmieri – Cahuzac (cap), Romaric – Krasic (puis Barbato 81ème), Ba (puis Bruno 65ème), Boudebouz – Raspentino. Entr : Hantz

OL : Vercoutre – M. Lopes, B. Koné, Umtiti, Bedimo – Gonalons (cap), Ferri (puis Tolisso 79ème), Fofana, Grenier – Lacazette (puis Danic 87ème), Benzia (puis Gomis 72ème). Entr : Garde.

Buts : pour le Sporting, Raspentino (34ème) ; pour l’OL, Lacazette (54ème), Benzia (56ème), Gomis (86ème)

Avertissements : pour l’OL, Gonalons (32ème) ; pour le Sporting, Ba (55ème), Cahuzac (69ème et 87ème), Palmieri (71ème), Bruno (79ème)

Expulsion : pour le Sporting, Cahuzac (87ème pour un 2ème carton jaune)

...

 

Sur le même thème