masculins / Laon - OL J-1

un petit poucet sur la route...

Publié le 19 janvier 2007 à 17:30 par R.B

Dans la Capitale des Sacres, l’OL a rendez vous avec Laon, une formation de CFA2, pour un 1/16ème de finale de Coupe de France à priori sans danger… Reste à faire respecter sur le terrain la supériorité hiérarchique…

Les Lyonnais vont fouler samedi la pelouse du stade Auguste Delaune, un rectangle vert chargé de souvenirs inoubliables accrochés aux crampons des immenses Kopa, Fontaine, Colonna, Piantoni, Vincent, Wendling et Cie ; sans oublier plus près de nous ceux des buteurs argentins Delio Onnis, Carlos Bianchi… Ce stade trop petit à l’époque pour accueillir les grandes affiches du championnat de France ou de la Coupe d’Europe, les Rémois jouaient alors au Parc des Princes, se refait actuellement une beauté. Dans quelques mois, 22 000 personnes seront confortablement installés en espérant voir leur équipe de retour en L1.

Pour l’heure, les Champenois auront droit à un 1/16ème de finale de Coupe de France. L’US Laon a décidé en effet de délocaliser sa réception du quintuple champion de France. Les amateurs de l’Union Sportive sont pour la première fois de leur histoire à ce stade de la compétition. Affronter l’OL ? Un rêve qui devient réalité. Pas question de faire des complexes, même si la peu de prendre une valise trotte forcément dans la tête des Laonnais comme ils l’ont exprimé dans les colonnes du France Football de ce vendredi. Le cœur et les tripes seront les principaux ingrédients des partenaires de Mickaël Bénard, le gardien de but, pour sortir la tête haute… voire réaliser un extraordinaire exploit. Le seul joueur connu, l’ancien guingampais Jean-Marie Le Bescond, étant malheureusement suspendu.

L’OL a déjà gagné un billet pour le Stade de France en battant Le Mans mercredi soir en ½ finale de la Coupe de la Ligue. Pour obtenir celui de la Vieille Dame, il lui reste 4 tours à passer. Le premier l’a été difficilement à Bayonne (CFA) ; la seconde marche est bien évidemment promise aux partenaires de Rémi Vercoutre. Affirmer le contraire serait indécent indépendamment des « charmes imprévisibles» de cette compétition.

L’OL poursuit donc sa quête des différents grands bonheurs. Coupet, en reprise ; Wiltord, Benzema et Diarra, en soins pour plusieurs semaines, seront absents. Gérard Houllier apportera aussi cette touche de fraîcheur nécessaire pour durer brillamment jusqu’à la fin mai. La reprise après la trêve a été difficile, comme en témoigne la défaite à Toulouse. Mais si le Champion de France manque toujours d’efficacité offensive, il a montré de réels progrès dans son jeu face au Mans. L’USLaon, l’un des petits poucets de la Coupe, avec Lyon-La Duchère et Jarville, devrait subir la montée en pente douce de la forme lyonnaise ; des Olympiens qui disputeront pour l’occasion leur 32ème rencontre officielle de la saison. Et ce match, ils l’aborderont avec professionnalisme comme l’a annoncé Gérard Houllier lors de son point presse.
Sur le même thème