masculins / OL 1-3 Metz

Un petit tour et puis s'en va

Publié le 11 novembre 2008 à 22:55 par AG

Face à une habile équipe messine les Lyonnais sont passés à coté de leur match et s'inclinent 3 buts à 1. Les joueurs de Claude Puel abandonnent ainsi la coupe de la ligue dès les huitièmes de finale.

Claude Puel aligne à nouveau une équipe remaniée pour cette rencontre de coupe de la Ligue. Le jeune Sébastien Faure est titulaire pour la première fois de la saison tout comme le Brésilien Fabio Santos.

Monsieur Fautrel siffle le coup d'envoi de la rencontre alors qu'une fine pluie tombe sur Gerland. Strasser glisse à 20 mètres de son but et Ederson en profite pour décocher le premier tir de la rencontre bien repoussé par le portier messin (2e). Källström frappe à son tour mais ça passe à un bon mètre du cadre (5e). Les Lyonnais sont confortablement installés dans le camp messin. Les visiteurs ouvrent le score totalement contre le cours du jeu sur un corner de Renouard repris au coeur des 6 mètres par Victor Mendy (20e). Les joueurs de Pouliquen sont libérés et sur une contre-attaque rondement menée, Renouard seul au second poteau crucifie Rémy Vercoutre (27e). Les Lyonnais réagissent avec une tête d'Ederson à la suite d'un centre de Keita mais Sissoko est à la parade (35e). L'OL frise le KO avec une occasion à bout portant pour Mendy mais heureusement Vercoutre bloque (39e). Fabio Santos, touché après un vilain tacle, est forcé de se faire remplacer par Jean II Makoun (42e). L'arbitre siffle la mi-temps sur ce score de 2 buts à 0 pour Metz.

Gerland attend une réaction lyonnaise en seconde période. Cette réaction est immédiate sur un corner de Källström, Cris prend le meilleur sur la défense messine et sa tête vient se loger dans le petit filet de Sissoko (48e). Juninho tente une rush en remontant pratiquement tout le terrain mais ça frappe contrée est sans danger pour le portier adverse (59e). Keita se créé lui aussi une occasion énorme mais il manque sa reprise qui file largement au-dessus du cadre (63e). Les assauts se multiplient devant le but de Sissoko mais pour le moment l'OL ne parvient pas à égaliser. Sur une passe en retrait de Jean II Makoun, Rémy Vercoutre s'emmêle les crayons et donne le ballon directement sur Rocchi qui marque dans le but vide (67e). 3 buts à 1 ! Metz marque au moment où l'OL poussait le plus. Ederson puis Källström se heurtent une fois de plus au portier messin (74e). Rémy Vercoutre gagne un face à face avec Renouard sans quoi le match aurait pu tourner à la correction (79e). Un dernier coup franc de Juninho dans les arrêts de jeu donne quelques espoirs à Gerland mais le ballon du Brésilien frôle la lucarne de Sissoko.
Sur le même thème