masculins / OL - OGC Nice

Un peu plus près des étoiles !

Publié le 15 avril 2016 à 16:00 par R.B

Ce match face aux Aiglons pourrait rapporter gros à l’OL mais aussi aux partenaires de Ben Arfa... Le podium final est en vue pour ces deux groupes voire même la place tant convoitée de dauphin du PSG...

Assurément ce sont les deux collectifs actuels les plus convaincants, les plus performants de ce championnat 2015-2016 derrière celui de l’ogre parisien. Ils ont tous deux connus une période plus difficile qui s’est étalée en longueur pour les Lyonnais et un changement d’entraineur à la trêve. Quel plaisir de les regarder jouer avec cette volonté de faire vivre proprement le ballon, de marquer, de gagner. L’OGCN organisé en 4-4-2 en losange et l’OL en 4-3-3. Un collectif et des individualités. Hatem Ben Arfa vient de donner un nouveau récital contre le Stade Rennais. Il est incontestablement le Monsieur Plus des Azuréens. Mais il ne faut pas oublier les N. Mendy, Germain, Pléa, Pereira, Pied, Seri, Koziello... Claude Puel a réussi dans son entreprise. 8 titulaires actuels n’étaient pas niçois la saison dernière ! Jérémy Pied a été repositionné défenseur latéral !  Cardinale a supplanté Hassen dans la cage !

L’OL n’en finit plus d’enchainer les victoires : 29 points depuis la reprise de janvier, une invincibilité dans son nouveau stade (2 points de perdus seulement face à l’OM), des voyages enfin payants... des buts... Lacazette, Ghezzal, Cornet donnent le tournis à leurs adversaires... Darder, Ferri, Umtiti, Yanga-Mbiwa... en pleine forme... Lopes toujours là pour apporter la sécurité qui sied au moment voulu... Bruno Genesio vient en plus de récupérer Fekir sans oublier Valbuena, réduit depuis son retour à un rôle de joker,  alors que Grenier est un peu plus loin dans la hiérarchie.

C’est donc une confrontation de haut de tableau, prometteuse entre deux ambitieux qui se présente ce vendredi soir. 90 minutes tournées vers l’Europe, tout simplement la future Ligue des Champions avec en prime la place de dauphin du PSG. L’OL compte deux points de mieux que l’OGCN. Il est facile de faire des projections pour chaque camp même s’il restera encore 4 rencontres et même si l’ASM est toujours dans la course pour prendre un des deux tickets. Des Monégasques très pâlichons ces derniers temps qui recevront un OM en perdition. Pour être complet sur cette compétition au podium, le Stade Rennais et l’ASSE ne sont pas encore tout à fait largués...


L’affiche de la 34ème journée promet du spectacle. Elle n’est peut-être pas décisive mais diablement importante. Elle placera l’une des deux équipes en position plus favorable pour la fin du Championnat.


Evidemment, une nouvelle victoire olympienne est attendue. L’avantage du terrain est un atout considérable comme la dynamique du groupe. Revenu de cette 9ème place à la trêve, le septuple Champion de France a chassé ses doutes. Bruno Genesio aura un groupe au complet mis à part, Kalulu et Malbranque, touché au mollet. Il aura donc des choix à faire. Valbuena et Tolisso peuvent-ils être titularisés ? Nabil Fekir débutera logiquement sur le banc. Claude Puel ne devait pas changer son onze de départ si brillant face au Stade Rennais. La bataille du milieu peut donner le tempo. Qui aura la possession de balle ? Quels latéraux auront plus de poids ? Le tandem Germain/Plea bousculera-t-il l’axe central lyonnais ? Ghezzal et Cornet, ou Valbuena, vont-ils martyriser les défenseurs azuréens ? Et bien sûr, il y a Alex Lacazette et Hatem Ben Arfa. 16 buts chacun et cette qualité pour faire basculer un match sur un geste... un but.

L’affiche de la 34ème journée promet du spectacle. Elle n’est peut-être pas décisive mais diablement importante. Elle placera l’une des deux équipes en position plus favorable pour la fin du Championnat. L’OL a pour l’instant toutes les cartes en mains pour s’offir une fin de rêve. A lui de les garder en éloignant déjà ces remarquables niçois.

Sur le même thème