masculins / Auxerre-OL

Un point qui est le bienvenu

Publié le 25 octobre 2008 à 20:50 par AG

Pour la troisième fois consécutive, les Lyonnais n'ont pas goûté à la victoire. Face à une équipe auxerroise qui s'est procurée les meilleures occasions, les joueurs de Claude Puel peuvent se satisfaire du point du match nul.

Pour ce match à Auxerre Claude Puel aligne la même équipe qu'à Bucarest mardi dernier, à l'exception de Jean II Makoun qui démarre la rencontre sur le banc, remplacé par Kim Källström, et de Rémy Vercoutre qui prend la place d'Hugo Lloris souffrant d'une angine.

Les Lyonnais prennent rapidement le match en main et Ederson est le premier en action avec une tête qui file au-dessus du cadre sur un centre de Fabio Grosso (5e). Kader Keita, le fantasque, donne les premières frayeurs aux Iconnais. L'Ivoirien réalise un grand pont sur un défenseur et tente un lobe d'une vingtaine de mètres qui vient mourir sur le sommet de la transversale de Rémy Riou (8e). La réponse des Auxerrois est immédiate avec Jelen qui oblige Rémy Vercoutre à réaliser une grande parade (12e). Karim Benzema se créé une occasion à la suite d'un corner mais le cadre se dérobe sur sa tentative dévissée (24e). Coté Bourguignon, Lejeune est tout prêt d'ouvrir le score mais celui-ci voit sa tête terminer sa course dans le petit filet extérieur de Vercoutre (34e). Les corners et les centres se multiplient devant le but de Rémy Riou mais les Auxerrois résistent. Ils résistent et font même plus que ça car sur une contre-attaque Jelen se présente seul face à Vercoutre. Le portier olympien sauve l'OL d'une main ferme (41e) puis dans la foulée Narry voit sa tête à bout portant passer à coté (42e). L'arbitre siffle la pause et il est clair que les Auxerrois mènent aux points.

Le coach Lyonnais décide de faire entrer Miré Pjanic à la palce de Kim Källström pour la seconde période. Le jeune luxemburgo-bosniaque se met rapidement en évidence avec une tête non-cadrée sur un centre de Fabio Grosso (52e) puis un centre dévié par Grichting juste au-dessus du but bourguignon (60e). Quelques minutes plus tard (64e) Jelen bien servi par Oliech trouve le poteau gauche de Vercoutre. Le match s'emballe enfin avec un double une-deux Keita-Benzema mais en face à face le second tente une frappe piquée qui vient mourir à coté du but (67e). Claude Puel lance toutes ses munitions avec Fred qui remplace Ederson (73e). Les Auxerrois s'enhardissent et sur une sortie en dehors de sa surface Rémy Vercoutre heurte Oliech sans que l'arbitre ne bronche (81e). La fin de match difficile pour les olympiens mais on en reste là.

Les deux équipes se quittent finalement dos à dos et les Lyonnais peuvent s'en satisfaire tant les Auxerrois se sont créés les meilleurs occasions. Les olympiens n'auront pas le temps de cogiter car il faut enchaîner avec un déplacement à Sochaux dès mercredi.
Sur le même thème