masculins / Bordeaux 1 - OL 1

Un point qui vaut peut-être plus

Publié le 17 septembre 2005 à 20:46 par SR

Avec seulement 2 buts encaissés depuis ce début de saison, les Bordelais jouent les premiers rôles et le brésilien.

Ricardo, en lieu et place de Michel Pavon, aligne son équipe type du moment pour recevoir l'Olympique Lyonnais, tout juste auréolé d'une prestigieuse victoire face au Real Madrid.
Gérard Houllier continue de faire tourner son effectif, ce qui lui réussit bien. Caçapa ne fêtera donc pas son 100ème match contre Bordeaux, ce qui profite à Monsoreau. Au milieu Clément fait souffler Tiago, et devant, Malouda et Govou, le capitaine du soir, tournent autour du grand Norvégien.

Les Girondins rentrent immédiatement dans la partie et ne tardent pas à se mettre en évidence. Darcheville mène la première offensive de la rencontre et voit son centre dévié par la main de Cris alors que Chamack était à la réception. Les Bordelais réclament un penalty mais l'arbitre laisse la rencontre se poursuivre (2'). Les locaux seront tout de même récompensés trois minutes plus tard sur un exploit de Smicer. Un crochet sur Monsoreau et une belle frappe croisée du gauche aura suffi au milieu de terrain Tchèque pour inscrire son premier but de la saison, au bon plaisir des supporters Girondins (5'). Les Lyonnais sont privés de ballon en cette première période, après une demi-heure de jeu, les Gones n'ont toujours pas sollicité Ulrich Ramé. Les « Marine et Blanc » ont la maîtrise du jeu et profitent des talents individuels de Denilson et Smicer pour écarter le jeu sur les côtés. Il aura fallu attendre 36 minutes de jeu et un centre de Govou pour voir la première offensive lyonnaise conclue par une tête de Malouda non cadrée (37'). Les Lyonnais, arrivés le jour même, ont du mal à aller de l'avant. Cheyrou, sur coup de pied arrêté, donnera une balle de 2-0 à Darcheville, curieusement démarqué au second poteau. La frappe de l'attaquant sera captée par Coupet, vigilant (40'). Dans la minute qui suit, Darcheville, victime d'un faux rebond, ne parvient toujours pas à prendre le dessus sur Coupet (41'). Les coéquipiers de Ramé, sur une bonne lancée, aurait pu terminer de belle manière la première mi-temps. Mais c'était sans compter sur Coupet qui parvenait à capter admirablement la reprise de volée de Mavuba (45')

Aucun changement à l'entame de la seconde période. Berthod, en retard sur Smicer, prend le jaune de trop en ce début de saison. Ce troisième carton lui fera manquer le déplacement à Rennes (47'). Coupet reste solide devant la frappe pied gauche de Chamack (50'). Après un duel épaule contre épaule, Darcheville s'écroule devant Cris... l'arbitre fait signe de poursuivre (53'). Clément stoppe irrégulièrement Mavuba qui filait voir Coupet et donne à Cheyrou l'occasion de briller sur coup franc. Le canon du gaucher contournera le mur et sera stoppé par Coupet (56'). La tension monte sur le terrain. Jurietti arrive pied en avant' pour couper Réveillère. Les 2 joueurs se chamaillent et feront silence devant le carton jaune de Mr Derrien (58'). Avec ce troisième carton jaune en moins de 10 rencontres, « Antho » sera suspendu au même titre que Berthod. Une faute sur "Juni" lui permet de tirer son premier coup franc de la partie. Sans suite (62'). Houllier en profite pour remplacer Govou, Clément et Malouda par Wiltord, Tiago et Fred. Le gendarme Cris devient lieutenant en récupérant le brassard de Govou (62').
Coaching gagnant ! Après maintes une-deux entre Juninho et Tiago le Brésilien décale Réveillère coté droit. Le défenseur lyonnais pénètre dans la surface et remise en retrait pour Wiltord qui crucifie Ramé sur son premier ballon de la partie (64'). Fernando entre en jeu, Cheyrou sort (70'). Darcheville et Tiago tentent de donner l'avantage à leur équipe mais leur tentative est trop molle (72'). Cris (76') et Monsoreau (78') rejoignent Réveillère, Berthod, Juninho et Clément sur la liste jaune de Mr Derrien. Denilson frappe un coup franc dans la surface, Coupet repousse sur la tête de Darcheville. Seul, devant le but, le Guyanais trouve le poteau et Fernando pousse le ballon au fond des filets. But ? Non, les « Marine et Blanc » sont priés par Mr Derrien d'écourter leur joie et de revenir sur le terrain puisque l'arbitre de touche est drapeau levé: hors jeu (80')! Jemmali et les siens contestent. Mr Derrien sort encore son jaune pour mettre tout le monde d'accord (81'). Faubert et Perea remplacent Smicer (86') et Darcheville (88') pour finir la rencontre.

Avant le coup de sifflet final de Mr Derrien, Carew obtiendra un dernier corner. Juninho tire au deuxième poteau, Fred redresse mais aucun Lyonnais ne croise le centre du brésilien (90'). De l'autre côté du terrain, les Girondins jouent leur dernier atout avec une contre attaque signé Perea. Son tir caressera la main de Cris avant de terminer sa course dans les tribunes (91').
Après 3 minutes de temps additionnel, l'arbitre met fin aux débats de ce match engagé, haché par les fautes et la pelouse en mauvais état. Les Bordelais auraient aimé avoir au moins 1 penalty pour sauver leur 3 points. Les Lyonnais ont souffert, concédant pas moins de 37 coups francs et récoltants 6 cartons jaunes pour arracher ce point... dur pour les jambes, mais bon pour le mental.

La feuille de match
Samedi 17 septembre, à Bordeaux (Stade Jacques Chaban-Delmas): Bordeaux et Lyon 1 à 1 (1-0)
Terrain: difficile ; Temps: nuageux ; Spectateurs: 32.020 ; Arbitre: M. Derrien

Buts: Bordeaux: Smicer (6)
Lyon: Wiltord (64)

Avertissements:
Bordeaux: Jurietti (57), Jemmali (80)
Lyon: Juninho (29), Berthod (47), J. Clément (54), Réveillère (57), Monsoreau (78), Fred (84)

Les équipes:
Bordeaux: Ramé (cap) - Jemmali, Planus, Afanou, Jurietti - Smicer (Faubert 86), Mavuba, Br. Cheyrou (Fernando 70), Denilson - Darcheville (Perea 88), Chamakh

Lyon: Coupet - Réveillère, Cris, Monsoreau, Berthod - J. Clément (Tiago 62), M. Diarra, Juninho, Malouda (Fred 62), Govou (cap) (Wiltord 62) - Carew
Sur le même thème