masculins / Bordeaux - OL J-1

Un sommet d’interrogations

Publié le 18 septembre 2010 à 18:14 par R.B

Qui va s’imposer ? Quels visages vont montrer les deux équipes ? Gourcuff va-t-il jouer ? Ce rendez-vous entre Bordelais et Lyonnais suscitent de nombreuses questions en raison, notamment, de leur début de championnat très poussif…

Qu’il semble très loin le début de saison 2009-2010 ! Les Girondins de Bordeaux et les Lyonnais étaient en effet respectivement leaders et dauphins invaincus avec 13 points après 5 journées… Cela laisse rêveur en constatant la situation actuel. Les Girondins sont 18èmes avec 4 points et les Olympiens pointent à la 16ème place avec 5 points. Certes de nombreux paramètres peuvent expliquer cette situation du moment. En vrac, changement d’entraineur, départs d’éléments phares, blessures, début de saison post coupe du monde, préparation contrariée… Les deux formations peuvent avancer des excuses recevables, mais plus pour très longtemps !

 

Les Bordelais, absents de la scène continentale, ont eu tout le temps de se préparer après le désastreux déplacement à Nice ponctué par une défaite 2 à 1. Il y a urgence et les propos pris au hasard témoignent de l’urgence à réagir. « Ce sera un combat… ce sera intense… Il faut oser d’avantage… la victoire est indispensable… ». Maazou, Trémoulinas ou encore Plasil donnent le ton de cet affrontement entre deux grosses écuries piaffantes de retrouver la lumière du haut de tableau. Jean Tigana semble enclin à changer d’hommes pour relancer une machine qui a des ratés depuis le début de l’année 2010 au point de soulever de nombreuses questions sur son niveau. Qui va payer ? On verra. L’ancien lyonnais ne pourra pas encore compter sur Marc Planus, toujours en reprise, en défense centrale.

 

Des Bordelais patraques qui auront en face d’eux des Lyonnais à peine plus colorés, même s’ils ont fait l’essentiel mardi soir face à Schalke 04 pour leur entrée en LDC. Cette victoire justement peut-elle lancer véritablement leur saison ? Il faut l’espérer après les déceptions engendrées par les 5 premiers matchs de championnat. Et si l’on veut bien croire que cet OL est en progrès reste encore à le traduire au tableau d’affichage. Le remède idéal passe toujours en effet par la victoire qui fait rapidement oublier le passé, la manière. Qui fait taire les critiques, donne raison. Et redonne surtout de la confiance.

Pour ce troisième match en 9 jours, Claude Puel sera encore privé de Cris, Delgado, Ederson… et peut-être de Gourcuff, gêné par une béquille. « On s’adaptera… ». L’entraineur olympien n’en dit pas plus avant ce déplacement. Avec le retour de Cissokho, on connait la défense. Mais quel visage aura le milieu et l’attaque ? Bastos et Lisandro sont-ils par exemple en mesure d’enchainer ? Gomis va-t-il, pour la troisième de rang, rester sur le banc au départ, ce qui lui est déjà arrivé lors de l’exercice précédent ? Makoun et Kâllström vont-ils débuter ? Et Pied peut-il « piquer » une place sur un côté ?

 

Un sommet d’interrogations qui peut faire énormément de bien… ou juste un peu plus mal. Un sommet d’hommes comme souvent entre les deux formations à l’image de ce que l’on avait vu lors des quatre dernières confrontations en 2009-2010, où l’on s’était régalés, aussi, par le spectacle proposé. On en redemande... avec en prime une victoire olympienne.