masculins / Le stade

Un stade de 60 000 places, pourquoi pas ?

Publié le 24 septembre 2004 à 16:36 par A.T/O.B

Lyon - Monaco, un des classiques du championnat de France de Ligue 1 va se jouer samedi, à guichets fermés une fois de plus, laissant plusieurs milliers de supporters devant leurs téléviseurs, faute de place.



L'Olympique Lyonnais attire désormais chaque année près de 1.000.000 de spectateurs au stade de Gerland avec un taux de remplissage qui oscille actuellement entre 92 et 94 %, ce qui en fait un des records d'occupation de stade en France.

Cette affluence, qui ne cesse d'évoluer depuis le début des années 2000, s'accompagne de pics de fréquentation de plus en plus forts et nombreux, avec près de 10 matches à guichets fermés la saison dernière, dont certains auraient pu rassembler plus de 100.000 personnes.



Chaque match à guichets fermés, près de 20 à 30.000 supporters, principalement lyonnais ou rhônalpins, sont ainsi privés du plaisir d'assister à chacun des grands rendez-vous contre Bordeaux, Paris, Marseille, Monaco, Saint Etienne, Lille, Toulouse, et sur le plan européen avec Arsenal, le Bayern de Munich, Barcelone, l'Ajax d'Amsterdam, l'Inter de Milan, Porto ou Manchester.



Ainsi, un nouveau stade permettrait de satisfaire toutes les demandes, et d'accueillir les supporters lyonnais, et adverses, de façon plus confortable, avec des équipements adaptés, notamment au niveau de la restauration grand public, de l'accueil des V.I.P., à l'instar de ce qui a été effectué dans le cercle Jean Bouin, inauguré en cours de saison dernière. Par ailleurs, un effort doit également être effectué en direction de la presse, elle aussi de plus en plus nombreuse à couvrir les rencontres de l'Olympique Lyonnais, et qui ne bénéficie d'aucune salle de travail et de conférence d'après match.



D'ailleurs, dans la dernière édition de Lyon Capitale en date du 22 septembre, Albert Constantin, architecte et auteur de la dernière rénovation du stade en 1998, le confirme: "Gerland ne répond pas aux obligations du football moderne."



Quelles sont les solutions possibles ?



L'aménagement et l'agrandissement du stade de Gerland ? Une solution qui permettrait de conserver un site historique associé à l'histoire de l'O.L., tout en bénéficiant d'un positionnement géographique intéressant et fonctionnel avec le métro aux portes du stade, mais cela ne semble pour l'instant pas compatible avec la position des Batiments de France.

L'autre solution serait alors de construire une nouvelle enceinte, répondant au cahier des charges qui a été élaboré, avec la possibilité de faire appel à des investisseurs privés, comme c'est le cas en Allemagne pour les stades qui accueilleront la Coupe du Monde 2006.



Sur le même thème