masculins / Montpellier - OL 0-1

Un succès importantissime

Publié le 02 mai 2010 à 22:53

Les Lyonnais ont assuré l'essentiel en rapportant une précieuse victoire de Montpellier (0-1) grâce à un but de Michel Bastos.


Montpellier - OL

Dimanche 2 mai à 21h00 sur Canal+

Stade de la Mosson
Arbitre : Mr Anthony Gautier

Cette 35ème journée de Ligue réservait un choc de haut de tableau entre Montpellier et Lyon. L’OL était dans l’obligation de réaliser un bon résultat sur la pelouse de la Mosson afin de rester dans la course pour le podium. Les olympiens avaient sans doute en mémoire le match aller où les Héraultais s’étaient imposé à Gerland sur le score de 2 buts à 1.

Les deux équipes débutèrent la rencontre à cent à l’heure. Un coup franc lointain de Michel Bastos termina sa course dans les gants de Jourdren (4e). Les Montpelliérains se montrèrent par l’intermédiaire d’AIT Fana qui faussa compagnie à Gassama avant d’écraser son tir devant Lloris (11e). Sur sa première occasion dangereuse Lisandro, servi par Bastos, toucha le poteau avant que le ballon longe la ligne de but de Journdren (14e). Le match s’emballait et Lisandro enlevait trop sa frappe du gauche après un bon décalage de Sid Govou (21e). Miré Pjanic s’essaya lui aussi à la frappe mais sa tentative de l’intérieur du pied fila à un bon mètre du cadre (24e). Hugo Lloris fut sollicité une seule fois en première période sur un tir de Camara (35e). La partie demeurait tendue et chaque coup de sifflet était contesté. Monsieur Gautier siffla la mi-temps sur ce score nul et vierge dans une rencontre très ouverte.  

A l’inverse de la première période, le début de deuxième mi-temps lyonnais fut extrêmement poussif. Les fautes lyonnaises se multipliaient. Le très remuant Camara trouva une fois encore Lloris sur un tir de l’extérieur de la surface de réparation (56e). Les Lyonnais sortaient la tête de l’eau par Kim Källström qui reprenait un ballon de volée juste à coté du but de Jourdren (60e). Montano fut coupable d’un vilain coup de coude sur Lovren mais il s’en tira avec un simple carton jaune (63e). Claude Puel lança Bafé Gomis et Jean Makoun pour remplacer Kim Källström et Sid Govou. A peine entré en jeu Gomis se créa une magnifique occasion mais son tir croisé fila à quelques centimètres du poteau. Sur un ballon aérien, le défenseur Yangambiwa se troua. Cela profita à Michel Bastos qui entra dans la surface de réparation pour fusiller Jourdren et ouvrir la marque (71e). Les Lyonnais étaient fous de joie sur la pelouse de la Mosson. Ce but a fait le plus grand bien à Cris et ses coéquipiers. Au contraire, les Héraultais accusaient le coup et s’énervaient de plus en plus. Michel Bastos frappa à nouveau au but depuis le coté droit mais le cadre se déroba sur sa tentative. Bafétimbi Gomis manqua de mettre l’OL à l’abri sur un coup de canon de l’extérieur du pied qui termina sa course tout près de la lucarne héraultaise. Les olympiens eurent une ultime frayeur sur une tête défensive de Lovren qui heureusement fila juste à coté du but (91e). Les olympiens ont donc fait l’essentiel en arrachant ces trois points à la Mosson. La joie débordante de Lisandro au coup de sifflet final démontrait l’importance de ce succès lyonnais.

VIDEOS -  PHOTOS - STATS

 

 

Sur le même thème