masculins / OL - Stade de Reims

Sérieux pour un succès précieux

Publié le 18 novembre 2012 à 16:00 par RB

L’OL s’est imposé logiquement, sans être toujours pétillant, face à une équipe bien en place sans être vraiment dangereuse qui s’incline pour la première fois par plus d’un but d’écart…

A Lyon, stade de Gerland ; 33 000 spectateurs environ ; OL   Stade de Reims (mi-temps : OL  1 Stade de Reims 0) : arbitre, M. Millot

OL : Vercoutre – Réveillère, Bisevac, Umtiti, Dabo – Gonalons, Malbranque – Lacazette puis Fofana 77ème), Gourcuff (puis Grenier 74ème), Lisandro (cap) – Gomis (puis N’Jie 88ème). Entr. Garde.

Stade de Reims : Agassa – Mandi, Tacalfred (cap), Weber, Souaré – Krychowiak, Devaux, Ca (puis Ghisolfi 80ème) – Fortès, Toudic, Diego (puis Ayité 69ème). Entr : Fournier.

Buts : pour l’OL, CSC (Weber 44ème), Gomis (73ème), Lisandro (89ème)

Avertissements : pour le Stade de Reins, Souaré (43ème), Ca (60ème) ;

 

Le PSG et le LOSC, battus ; les Verts et les Valenciennois, tenus en échec… l’OL avait un superbe coup à jouer en recevant le promu champenois quasiment à l’arrêt depuis quatre rencontres avec un seul point de pris. Lovren, Bastos, Briand et B. Koné sont absents ; Umtiti et Bisevac, comme face au FCSM, constituent la défense centrale alors que Gourcuff est titulaire après avoir un peu soufflé à Sochaux.

Gerland, 14h en ce dimanche 18 novembre. Monsieur Millot siffle le coup d’envoi. Et d’entrée, les Lyonnais sont les patrons des débats. Un premier ¼ d’heure à sens unique avec la possession de balle, 4 frappes (2 cadrés) à zéro. Moins de précision ensuite avec du mal à trouver des solutions face à une équipe bien en place défensivement. Et les Champenois ont la véritable première occasion de but sur une reprise à 7 mètres de la ligne de Diego dans le ciel de Gerland après un excellent centre de Toudic (34ème). Une occasion de but sur la première tentative ! Heureusement à une minute de la fin de cette première mi-temps, un solo de Réveillère côté gauche sur un service bien pensé de Lisandro délivre un centre contré dans sa cage par Weber après deux dribbles dans un mouchoir de poche. L’OL regagne les vestiaires en menant 1 à 0 sans avoir livré une prestation de haute volée.

Rien à signaler jusqu’à la 56ème minute de jeu et une perte de Gonalons devant la surface de réparation olympienne qui entraine une frappe cadrée de Ca. Gonalons, puis Lacazette prennent leur chance à leur tour. L’OL devient menaçant avec un coup franc de Malbranque effleuré par la tête de Lacazette, une frappe contrée de Gomis… Le Stade de Reims joue avec application à défaut d’inquiéter Vercoutre bien protégé par un Umtiti royal en tout

Et une fois encore les Rémois font se faire hara-kiri sur un centre de Malbranque, bien servi par Gonalons, détourné sur la barre par Krychowiak ; un ballon qui revient dans les pieds de Gomis qui fusille Agassa à bout portant (73ème). Grenier et Fofana remplacent Gourcuff et Lacazette. Lisandro ne trouve pas le cadre sur une passe de Gomis (78ème). Lisandro qui trouve ensuite un remarquable Agassa sur des tentatives à bout portant (82ème et 87ème). N’Jie remplace Gomis, accélère et Lisandro, têtu comme toujours, marque enfin son but en trompant  Agassa. L’OL prend les trois points attendus et fait une très bonne opération au classement en ayant été sérieux.

Photos

OL - SR

10 photos

Sur le même thème