masculins / Bayern - OL J-1

Un superbe coup à jouer

Publié le 29 septembre 2008 à 19:30 par R.B

Les 2 équipes phares du groupe F s’affrontent, toutes deux en quête de points en vue d’une future qualification aux 1/8èmes de finale. Le Bayern ne brille pas depuis le début de saison. A l’OL d’en profiter tout en se méfiant du réveil des Bavarois…

La dernière fois que l’OL est venu à Munich, en 2003-2004, il nous avait enchantés dans le froid glacial du Stade Olympique. Un extraordinaire coup de canon de Juninho sur coup franc et un but d’Elber, ex enfant chéri des supporters munichois qui lui avaient réservé un accueil d’une touchante reconnaissance avaient donné la victoire au groupe de Paul Le Guen. Le but de Makaay ne changeant rien à l’affaire. Un grand souvenir.

L’OL revient en Bavière, mais va changer de stade. Il découvrira l’Allianz Arena, surnommé le Canot Pneumatique. Dans cette enceinte, le Bayern est invaincu en Coupes d’Europe… Il y a un début à tout… D’autant que les partenaires de Lucio n’ont pas été fracassants depuis le début de la saison. Certes, ils se sont imposés au Steaua Bucarest lors de la Première journée de CDL ; une superbe opération. Mais en Bundesliga, ils n’ont pris que 8 points sur 16 possibles. Le collectif peine à trouver son traditionnel régime de concasseur national. Des excuses ? Un changement d’entraîneur, des pépins physiques (Sagnol, Ribéry, Toni…), l’arrêt de Kahn… peuvent expliquer bien des choses. Mais les excuses ne doivent pas s’éterniser dans un tel club où la patience a des limites plus restreintes qu'ailleursl. Attention donc au réveil de ce très grand d’Europe qui a de sacrés artificiers, une mentalité faite pour le combat. Ribéry aura-t-il les jambes pour débuter ?

L’OL carbure au super dans son championnat et a déjà fait un écart conséquent sur la concurrence. Il a l’esprit libre pour ce 2ème match de poule. Revenu de « l’enfer » face à la Fiorentina, il a pris finalement un bon point, même s’il en a perdu 2. Il faudra donc engranger des points en déplacements pour se qualifier, pour la 6ème fois de rang, aux 1/8èmes de finale. Le septuple champion de France ferait coup double s’il ramenait du positif de ce voyage sur les terres d’un des favoris du groupe F.

Claude Puel, toujours privé de Keita, Grosso, Clerc, Fabio Santos, sait qu’il peut composer avec son effectif, pour varier les schémas de jeu. Il serait cependant étonnant qu’il change sa défense mise en place depuis 2 rencontres ; il serait aussi surprenant qu’il ne débute pas avec un milieu à 3 éléments. Si Juninho est apte, avec le retour de Govou, les surprises ne seront pas au rendez-vous dans le 11 de départ. Aux Lyonnais de faire valoir leur solidité pour favoriser l’expression du talent d’un Benzema en plein boum. Cette défense bavaroise n’est peut-être pas taillée pour lutter à armes égales dans tous les domaines comme celui de la vitesse.

Ce 10ème match de la saison des Lyonnais constitue le véritable premier sommet à franchir. Dans le cadre majestueux de l’Allianz Arena, que Govou a déjà fréquenté avec l’Equipe de France lors du Mondial Allemand (rencontre face au Portugal), l’OL dispute son 72ème match de LDC en 9 saisons. Si une victoire ne constituerait plus un exploit, l’OL a sacrément grandi sur la scène continentale, elle serait assurément un superbe coup comptable et récompenserait tout le très bon travail accompli depuis début juillet.
Sur le même thème