masculins / Toulouse - OL J-1

Un test au Stadium...

Publié le 10 août 2007 à 14:28 par R.B

L’OL s’est bien lancé dans cette nouvelle saison. Au Stadium, en quête de continuité, les partenaires de Cris auront cependant fort à faire face à des Toulousains défaits, sans briller, à Valenciennes. Un match au parfum d’Europe… un match test...

C’est une évidence, le TFC n’a pas été bon à Valenciennes. « Un véritable naufrage collectif ». Le néo toulousain,sur le site du club, André-Pierre Gignac a été catégorique dans son analyse. Elie Baup, son entraîneur, a semble-t-il tiré la même conclusion. Du coup, il a décrété une solide séance d’entraînement le lendemain de cette défaite. « Ce n’est pas le match de la veille qui nous avait fatigué… ».

« Ils seront revanchards. C’est certain. De plus, le challenge lyonnais va leur permettre de préparer leur match qualificatif pour la Ligue des Champions contre Liverpool. Je m’attends donc à une chaude réception d’autant qu’Elie Baup est capable de remonter ses hommes, de leur donner de la « gnaque » et de la confiance ». Alain Perrin sait que son équipe sera attendue partout en France, surtout lorsqu’elle affronte une formation revancharde. Ces Hauts-Garonnais, toujours privés de son axe central titulaire de la saison dernière (Arribagé-Congré) ont de solides arguments :Elmander, Emana, Douchez, Dieuze, Paulo César… Ils ont récupéré dernièrement l’Argentin Mauro Cetto, un solide défenseur qui peut s’imposer sur un côté ou dans l’axe de cette défense « à la rue» samedi dernier au stade Nungesser. A quelques heures de la réception des Reds, le TFC doit se rassurer. Il se souviendra du 13 janvier et de son hyper réalisme dans le sillage d’Elmander, Emana… 2 buts en 6 tirs ! Après avoir débuté à une seule pointe dans le Nord, les Violets devraient démarrer avec le duo Gignac-Elmander dans un 4-4-2.


Vercoutre, Hartock, Belhadj, Grosso, Cris, Müller, Réveillère, Clerc, Toulalan, Santos, Juninho, Källström, Bodmer, Ben Arfa, Govou, Keita, Benzema, Baros.

L’OL veut prendre des points à l’extérieur comme à domicile. C’est l’ambition du club depuis plusieurs exercices. Et cela marche : 41 points sur 84 en 2005-2006 ; 39 sur 81 en 2006-2007. Le titre se gagne loin de Gerland. Les Lyonnais ont changé de système de jeu, tout en ayant mémorisé l’ancien. Ils ont ainsi plusieurs cordes à leur arc en fonction des adversaires, des événements. Comme le dit Alain Perrin, ce groupe a déjà montré de fort belles choses tout en ayant encore une marge de progression. Réaliste (2 buts en 16 tirs) contre l’AJA, capable de se projeter très vite vers l’avant, bénéficiant de la forme et du talent des Benzema, Govou,Cris, Källström… cet OL a envie de montrer sa solidité collective, si le besoin s’en fait sentir, dans ce 4-4-2.

Les 18 joueurs auraient dû être les mêmes que la semaine dernière... seul hic, Patrick Müller s'est fait mal au genou (distension du ligament croisé antérieur du genou droit) à l'entraînement. Sébastien Squillaci réintègre le groupe plus rapidement que prévu.. Si le système de jeu sera le même, reste désormais à connaître le 11 de départ.Les points d’interrogation ? La titularisation ou non de « Juni » et à quelle place ; il y a les Bodmer, Belhadj, Ben Arfa, Clerc… qui regardent certainement avec envie la pelouse. Bodmer pourrait prendre la place de "Pat" dans l'axe central. Les autres auront-ils la possibilité de débuter en cette période où la fréquence des matchs n’a rien d’usant ? La continuité n’aurait rien de surprenant. En tous les cas, les supporters la souhaitent au niveau du résultat…

Une rencontre au parfum européen, tout proche pour les Toulousains qui devront passer l'obstacle rouge de Liverpool pour rejoindre l'OL à la mi-septembre. Au Stadium, le sextuple champion de France a souvent souffert depuis la remontée en L1 des Pitchounes. Ces derniers n'ont d'ailleurs pas perdu la saison dernière contre le Champion de France (4 points de pris sur les 6). Au Stadium, cela ressemble... déjà... à un test...
Sur le même thème