masculins / Monaco - OL

Un très bon point

Publié le 01 février 2015 à 23:08 par R.B

Les Lyonnais ont signé une belle performance comptable en terres monégasques. Un point important pour maintenir à distance l’équipe princière…

CONTEXTE

Les deux équipes sont invaincues depuis 7 journées avec un carton plein de succès pour l’OL et un six sur sept pour les Monégasques. Deux équipes qui n’ont plus encaissé de but depuis 701 minutes (ASM) et 476 (OL). Deux équipes séparées par 9 points au classement. Le leader lyonnais a vu revenir le PSG et l’OM à un point après leurs victoires face au Stade Rennais  et à l’ETG. L’ASSE a perdu. Un tournant différent pour les deux clubs.

ADVERSAIRE

L’équipe monégasque est bien revenue dans sa saison en championnat après un départ catastrophique. Un système de jeu basé sur une solidité défensive et le plus souvent des contres. Peu de but encaissé et très peu marqué. Une équipe encore qualifiée dans les trois coupes dont la Ligue des Champions (1/8ème face à Arsenal). Ce groupe a du se reconstruire après les départs de Falcao, James, Rivière… avec Jardim, son nouvel entraineur sur le banc.

EQUIPES de DEPART

La vie sans Lacazette ! Tout le monde en parle depuis la blessure d’Alex. L’OL peut-il continuer sur la même lancée sans son buteur tellement important aussi par ailleurs ? Fekir est associé à Benzia. En attendant le retour de Bedimo (CAN), Dabo occupera le flanc gauche de la défense. Quant à Gourcuff il est titulaire à la pointe du losange. A Monaco, Abdennour (CAN) est absent. Carvalho est remplaçant. Retour de Kurzawa. 4-3-3.

PREMIERE PERIODE

L’OL maitre du ballon d’entrée s’installe dans le camp adverse et n’offre pas de solutions aux coéquipiers de Toulalan. Gourcuff sollicite Subasic de loin. Malheureusement, Bisevac se tord le genou et cède sa place à Rose. Fekir bute sur Subasic pour la première occasion de but. Berbatov rate un but immanquable. Silva se montre aussi dangereux. Monaco défend plus haut. Un match agréable avec du rythme. Fekir est un poison. Raggi se blesse au genou remplacé par Carvalho. Pas de but inscrit dans cette première période qui a baissé de qualité dans le dernier ¼ d’heure.

SECONDE PERIODE

L’AS Monaco marque… mais le but est refusé. L’ASM mieux entré que l’OL dans les débats. L’OL moins juste dans ses choix. Fekir a cependant une occasion sur un caviar de Gourcuff. L’OL joue en contres. L’ASM en 4-4-2. Ghezzal remplace Gourcuff. Une seconde période plutôt triste, hachée. Umtiti est agressé par Wallace sans sanction ! La qualité du jeu n’aura pas été à la hauteur de ce match au sommet. L’OL souffre dans les dernières minutes sans faiblir à l’image de Lopes. 0 à 0… point final malgré Kurzawa à bout portant!

Résumé et PERSPECTIVES

L’OL n’a pas marqué mais s’est montré solide pour signer un nul important face à une équipe pas franchement tournée vers l’envie de gagner à tout prix. Certes il laisse revenir Parisiens et Phocéens à 2 points. Quant aux Monégasques, ils auront du mal à gommer leurs neuf points de retard sur ces Olympiens.

...

La feuille de match

A Monaco, stade Louis II, 10 000 spectateurs environ ; arbitre M. Millot. ASM 0 OL 0 (mi-temps : ASM 0 OL 0).

ASM : Subasic – Fabinho, Raggi (puis Carvalho 38ème), Wallace, Kurzawa – Toulalan (cap), Silva, Moutinho – Dirar (puis Martial 75ème), Berbatov, Carrasco. Entr : Jardim.

OL : Lopes – Jallet, Bisevac (puis Rose 17ème), Umtiti, Dabo – Gonalons (cap), Ferri, Tolisso, Gourcuff (puis Ghezzal 69ème) – Fekir, Benzia (puis Cornet 79ème). Entr : Fournier.

Avertissements : pour l’OL, Dabo (15ème) ; pour l’ASM, Dirar (26ème)

...
Sur le même thème