masculins / OL - OM J-1

Une affiche de rêve

Publié le 12 décembre 2008 à 18:44 par R.B

A une journée de la trêve des confiseurs, Lyonnais et Marseillais s’affrontent pour garder ou décrocher la tête de la L1… Un choc… des duels en perspective… en souhaitant avant tout que l’OL retrouve le chemin de la victoire…

D’abord un constat, depuis le 17 novembre le champion de France n’a plus gagné en championnat. Pire, il n’a pris qu’un point en 3 rencontres. L’heure est venue de passer à autre chose ! Cela tombe bien, son dauphin se présente chez lui avec la possibilité de lui piquer sa place de leader. Depuis qu’il règne sur le championnat, cela ne s’est jamais produit au travers d’une confrontation directe. La saison dernière, Bordeaux avait 3 points de retard en venant au stade de Gerland, mais avec un goal average nettement inférieur à celui des Champions. L’OM est en avance sur ce point.

Ce sommet de la L1 concerne aussi 2 européens qui ne partageront plus la même route au début de l’année 2009. L’OL restera sur celle des cracks ; l’OM retrouvera celle moins huppée de l’Uefa. Un sommet orné de moult duels. La meilleure défense affronte la meilleure attaque ; la meilleure équipe à domicile (ratio points par matchs) reçoit la meilleure formation à l’extérieur. Lloris/Mandanda, Benzema/Ben Arfa, Cris/Hilton… sont d’autres duels à distance. Ou encore celui des tireurs de coups francs, Juninho/Zenden… sans oublier des entraineurs, Gerets/Puel, qui auront leur mot à dire.

Un duel de clubs, évidemment. Entre le dominant et celui qui rêve de le redevenir. Si l’OM en est toujours au stade des espoirs, il a en revanche réussi à prendre la mesure de l’OL lors des confrontations directes, soit 3 victoires et un nul lors des 4 derniers matchs ! Bon, Niang est absent... c’est plutôt une bonne nouvelle pour les partenaires de Juninho, tellement le Sénégalais leur a fait des misères. Il manquera aussi Cheyrou. Inutile de revenir sur les absents lyonnais… Heureusement, Juninho revient après 3 matchs passés à purger ses différentes suspensions. Le Brésilien est tellement important pour le bien être de l’OL.

Reste donc aux Olympiens des bords du Rhône à faire le nécessaire pour marquer leur territoire. Cela ferait vraiment désordre qu’ils laissent des plumes dans cet affrontement, même si le championnat ne sera pas « bouclé » pour autant. Un dernier rendez-vous de l’année à domicile synonyme enfin de victoire… ce qui ne s’est jamais produit depuis la saison 2001-2002 (6 nuls et 1 défaite) !
Sur le même thème