masculins / Lens - OL J-1

Une belle empoignade dans le Nord

Publié le 16 décembre 2006 à 18:00 par R.B

Dans le Nord, les Lyonnais affrontent leur dauphin du moment… à 14 points. Pour le quintuple champion de France, l’occasion d’asseoir un peu plus sa domination. En ce qui concerne les Lensois, ils chercheront un succès de prestige tout en confortant leur 2ème place.

Voilà un beau match en perspective à quelques jours de la trêve hivernale. Le dauphin reçoit donc le leader… 2 formations européennes au printemps prochain. L’une possède notamment la meilleure attaque de L1 (OL) ; l’autre (Lens) la défense la plus hermétique à domicile (2 buts et 0 depuis le but inscrit par le Marseillais Niang à la 63ème… soit 387 minutes). Les Lyonnais caracolent en tête ; les Sang et Or suivent loin derrière en étant invaincus depuis 9 matchs. La dernière défaite ? A Nancy 2 à 1. Les derniers Lens – OL ont, en outre, toujours été serrés depuis 2002-2003, avec du suspense et sans qu’il y ait pléthore de buts à la sortie.

S’il est inutile de revenir sur les qualités olympiennes, celles des coéquipiers d’Itandje sont aussi connues. Du physique (Coulibaly…), de la puissance (Thomert, Cousin…), de la technique (Jussié, Carrière, Hilton, Keita…), de l’efficacité (Aruna…), de la vitesse (Demont…), de la souplesse (Itandje), de l’agressivité (Kovacevic…). Bref un collectif taillé pour se faire une belle place dans ce championnat. D’autant que le défenseur central serbe Milan Bisevac sera opérationnel début janvier. Et puis, il y a le célèbre public de Bollaert capable de réchauffer les thermomètres les plus hivernaux. Le Racing se porte tout simplement bien profitant pleinement d’une stabilité indéniable. "On a rien à perdre. Face à l'OL, il faut rester vigilant jusqu'au bout. Nous espérons obtenir un petit quelque chose. En tout cas, on a envie de réussir une belle performance". Les propos de Nicolas Gillet au bi-hebdomadaire France Football témoigne de la lucidité et des désirs du club artésien.i

Si les Lensois ont fait un détour par les Pays Bas en milieu de semaine pour assurer péniblement leur qualification aux 1/16èmes de finale de la Coupe UEFA, les Lyonnais ont pu souffler. Ils ont repris tranquillement l’entraînement mercredi matin. Wiltord et Carew sont à l’infirmerie ; Fred et Benzema, en reprise. Gérard Houllier n’a plus trop le choix pour la pointe de son attaque. Sidney Govou a donc de fortes chances de se retrouver dans l’axe ; l'occasion de marquer enfin cette saison... Et Hatem Ben Arfa pourrait être titularisé en championnat ce qui ne lui est plus arrivé depuis la 2ème journée (Toulouse). Quant à Alou Diarra, l’ancien lensois, son bonheur de revenir dans le Nord serait certainement complet s’il débutait la rencontre. Pas évident avec la concurrence en milieu de terrain. Tout comme le Suisse Patrick Müller aimerait volontiers fêter son 30ème anniversaire sur la pelouse. Là encore, il y a de la concurrence.

Pour mémoire, la seule fois cette saison où l’OL a affronté son dauphin, il n’a pas fait de détail. C’était au Stade Vélodrome et Marseille avait perdu 4 à 1. Même si ce jour là, on ne pouvait prévoir un tel écart avant la rencontre, il y a fort à parier qu’il en sera différemment dimanche soir tant les Lensois semblent globalement plus solides que les Phocéens. Parallèlement à ce constat, il serait aussi surprenant que les partenaires de Juninho lâchent le morceau à l’occasion de ce dernier déplacement de l’année 2006 et une semaine avant un peu de vacances bien méritées. Cela promet vraiment une belle empoignade.
Sur le même thème