masculins / OL - Stade Rennais

Une bonne entrée en matière

Publié le 10 août 2014 à 19:15 par SC

Pour leur première sortie en Ligue 1, les Lyonnais se sont imposés 2 à 0 contre Rennes grâce à une prestation convaincante, notamment en seconde période et malgré le coup d'arrêt suite à la blessure à l'épaule de Fekir. Malbranque et Lacazette ont marqué.

Le contexte. Le travail accompli dans le théâtre européen avec la qualification en barrages, place à la scène nationale et au pain quotidien, le championnat. Pour leur entrée en matière en L1, les Lyonnais reçoivent Rennes, équipe qu’ils aiment retrouver à ce moment de la saison. Une première journée qui réussit à l’OL depuis la saison 2004-05, avec huit succès et deux nuls.

L’adversaire. Le Stade Rennais sera assurément en manque de repères à cause d’un mercato mouvementé, avec pas moins de huit départs et de neufs arrivés avec un accent largement étranger. Les repères, il n’en manque pas à Gerland…il n’a été défait qu’une seule fois sur ses neufs dernières visites.

Les équipes. Ce sont deux amis qui vont se livrer une bataille tactique. Hubert Fournier, contraint de faire sans les forfaits, a décidé d’associer Umtiti et Rose dans l’axe. Tolisso occupe le côté gauche. Pour le reste du classique avec le milieu en losange. Philippe Montanier s’appuie sur les cadres de l’équipe…Costil dans la cage, Armand en défense, Danzé et Makoun au milieu et Toivonen devant.

Le premier acte. Le match débute en beauté avec un festival de Lacazette sur près de 40 mètres…puis sur une très belle volée du gauche stoppée par Costil. Le portier rennais est une nouvelle fois sur la trajectoire de la frappe aux 20 mètres de Fekir. La défense rennaise peine à suivre les déboulés de Lacazette. Son nouveau rush débouche sur une frappe déviée. Mbengue, pris par le contrôle orienté de Yattara, déséquilibre ce dernier…l’arbitre ne bronche pas. Fekir, mal retombé sur un choc, est contraint de laisser sa place à Malbranque. Ferri effectue un superbe mouvement en prenant appui sur Yattara, mais le milieu de terrain est repris in extremis. Depuis la sortie du trublion Fekir, les Lyonnais ont perdu en percussion. Le match est au point mort dans ces dernières minutes de la première période jusqu’à…la tête de Tolisso qui s’écrase sur la transversale.

Le second acte. L’OL redémarre comme il avait terminé. En se montrant dangereux sur coup de pied arrêté, avec la tête de Gonalons puis celle de Yattara. Sans succès. Ntep part seul, avant de repiquer dans l’axe et de rater son tir. Lacazette l’imite et sert Yattara, qui bute sur Costil. Les Lyonnais sont en manque de solution, d’inspiration. Sur cette action, Mabranque n’en  a pas manqué. Trouvé par Ferri dans la surface, il crochète et croise…le gardien rennais se couche mais est trop court. Après avoir été généreux avec les Rennais, l’arbitre l’est avec les Lyonnais en oubliant un pénalty. Pour une obstruction sur NJie, il n’hésite cette fois pas à indiquer le point de pénalty. Lacazette transforme. Après l’euphorie, un frisson parcourt les travées de Gerland…le coup-franc de Toivonen frôle le montant. Les Rennais ont pris un coup sur la tête et court derrière le ballon. L’OL gère parfaitement cette fin de match en déroulant et se procurant quelques opportunités. Comme cet enroulé de Bahlouli ou cette tête non cadrée de Njie.

Résumé et enseignements. Résultat logique que cette victoire lyonnaise après une domination sur presque l’ensemble de la rencontre. La fin de la première période, suite à la sortie sur blessure de Fekir, avait été moins remuante. Mais, les Lyonnais ont su rebondir de belle manière en mettant davantage de percussion, sous l’impulsion d’un Lacazette virevoltant. La défense, malgré les nombreuses absences, est restée solide.

...

La feuille de match

Olympique Lyonnais 2 – 0 Stade Rennais (Mi-temps : 0 – 0)

Au Stade de Gerland, Lyon. 27 811 spectateurs.

Arbitre : Benoit Millot.

L’équipe lyonnaise : Lopes - Tolisso – Umtiti – Rose – Jallet – Gonalons (cap) – Ferri – Mvuemba (Bahlouli 83’) – Fekir (Malbranque 26’) – Yattara (NJie 67’) – Lacazette. Entraîneur : Hubert Fournier.

L’équipe rennaise : Costil – Mbengue – Armand – Mexer – André – Danzé (cap) – Makoun (Fernandes 63’) – Doucouré (Hosiner 75’) – Ntep (Grosicki 75’) – Henrique – Toivonen. Entraîneur : Philippe Montanier.

Buts : pour l’OL, Malbranque (64’), Lacazette (74’).

Avertissements : pour l’OL, Ferri (56’), Rose (75’). Pour Rennes, Henrique (32’).

 

...
Sur le même thème