masculins / OL - RC Lens

Une défaite inquiétante

Publié le 24 août 2014 à 16:00 par R.B

L’OL n’avait pas les moyens de réagir et s’est incliné face à un promu bien organisé et habile en contres… Troisième défaite de rang pour l’OL…

LE CONTEXTE

L’OL reste sur deux défaites : une en championnat à Toulouse et une autre à domicile face au FC Astra en barrage aller de Ligue Europa. Deux défaites avec les mêmes constats positifs et négatifs. Un OL en manque de constance pendant 90 minutes et coupable de fautes pénalisantes au tableau d’affichage. L’OL dispute son 4ème match en 11 jours et a joué jeudi soir à 20h 30… avec ce match retour dans 4 jours à Giurgu ! Pas le choix…

Les Sang et Or ont perdu leurs deux premiers matches de championnat 0 à 1. Ils sont à la recherche de réalisme et d’un peu de chance pour décoller rapidement et éviter d’avoir la tête sous l’eau.

L’ADVERSAIRE

Tout a été compliqué pour l’équipe lensoise depuis son accession en L1. Interdit de recrutement, à deux doigts de rester en L2 et de perdre son entraineur Kombouaré, elle a finalement été autorisée à faire partie de la cour des grands… Le pessimisme entoure cette équipe qui doit jouer ses matches à domicile… à Amiens (son stade Bollaert étant en réfection pour l’Euro). Un atout ? L’envie de se battre… et le souvenir, la saison dernière, d’une qualification à Gerland en 1/8èmes de finale de la Coupe de France…

LES EQUIPES

Comment ne pas parler des absents à l’OL : Ferri, suspendu ; Grenier, Gourcuff, Bisevac, Umtiti, Bedimo, Fékir Fofana, en reprise ou en soins ! Pas le choix ou presque pour Hubert Fournier… Un peu de fraicheur  avec les titularisations de Dabo et de Mvuemba, alors que Tolisso retrouve le milieu de terrain.

Un 4-4-2 pour débuter. Dans les rangs lensois, absences d’Al. Yahia ou encore d’El-Jadeyaoui, blessés. 4-3-3 avec la présence de l’ancien lyonnais Valdivia.

LA PREMIERE PERIODE

Rapidement, l’OL prend l’ascendant sur son visiteur. Yattara, a la première occasion du match sortie par la main droite de Riou. Précédemment Dabo s’était mis aussi dans de bonnes dispositions. Mais… les Sang et Or sur un contre menée par le puissant Coulibaly, un centre de Touzghar trouve Nomenjanahary qui crucifie Lopes après une succession de ratés défensifs ! La maitrise est olympienne sans fissurer le bloc adverse très soudé bien aidé par le solide Coulibaly, la technique, la mobilité de Touzghar. L’absence de fraicheur, logique, pénalise les coéquipiers de Gonalons. Absence de rythme, de mobilité, de créativité… Laborieux… Et 1 à 0 pour le Racing Club de Lens à la mi-temps.

LA SECONDE PERIODE

Un penalty non sifflé pour Lens ? Rose remplacé par N’Jie avec Gonalons en défense centrale… Tout ceci avant l’heure de jeu. Un arrêt énorme de Lopes (56ème) devant Touzghar. L’OL est en danger… Lopes maintient son équipe dans le match avant un coup franc sur sa transversale de Cyprien. Touzghar, encore, qui vendage à bout portant après un nouveau contre supersonique. Et toujours ce diable de Coulibaly. Benzia remplace Yattara (blessé ?). Lacazette a deux doigts d’égaliser sur une fulgurance de N’Jie bonifiée par Malbranque (66ème). Enfin… alors que Touzghar avait juste avant était trop gourmand.

N’Jie apporte sa vitesse. L’OL semble plus en jambes avec toujours la menace des contres visiteurs. L’OL domine sans partage dans le dernier ¼ d’heure. Reste à concrétiser… Malbranque touche le poteau (80ème)!  N’Jie tombe sur Riou. Les corners s’enchainent…   Rien ne passera… et l’OL s’incline presque logiquement.

RESUME ET ENSEIGNEMENTS

Que ce fut compliqué pour l’OL handicapé, en manque de fraicheur… opposé à une équipe bien organisée, alerte en contres sans être heureusement vraiment réaliste. C’était presque mission impossible… La barre semblait trop haute face à ce promu. Forcément inquiétant avant le retour à Giurgiu… et celui des nombreux absents.

...


LA FEUILLE DE MATCH

A Lyon, stade de Gerland, 30 000 spectateurs environ ; arbitre, M. Jaffredo. OL 0 Racing Club de Lens 1 (Mi-temps : 0 à 1).

OL : Lopes – Jallet, Rose (N’Jie 54ème), B. Koné, Dabo (puis Zeffane 71ème) – Gonalons (cap), Tolisso, Mvuemba, Malbranque – Lacazette, Yattara (puis Benzia 65ème). Entr : Fournier.

Racing Club de Lens : R. Riou – Gbamin, Landre, Kantari, Baal – Lemoigne (cap), Cyprien (puis Cavaré 78ème), Valdivia – Coulibaly, Touzghar (puis Guillaume 68ème), Nomenjanahary (puis Bourigeaud 61ème). Entr : Kombouaré.

Buts : pour Lens, Nomenjanahary (10ème) ;

Avertissements : pour l’OL, Gonalons (28ème) ; pour Lens, Landre (42ème), Cyprien (47ème)., Nomenjanahary (55ème).

 

...

 

Sur le même thème