masculins / Auxerre 0 - OL 3

Une démonstration implacable

Publié le 24 avril 2005 à 22:57 par R.B

[IMG5138L]Les <b>Lyonnais</b> ont broyé les Auxerrois et obtenu leur 19ème victoire de la saison. Avec <b>69 points</b>, ils se sont rapprochés un peu plus de leur 4ème titre de rang. Collectivement impressionnant, les <b>Gones</b> ont donc dominé de la tête et des épaules des<b> Icaunais </b>sans doute fatigués par leur match de Coupe de France... qu'importe! La réponse des Olympiens a été royale au stade de l'Abbé Deschamps poussant ainsi les locaux à leur première défaite de la saison à domicile. Si Lille perd à Monaco dans son match en retard, les coéquipiers de <b>Cacapa </b>pourraient être couronnés le soir de la venue d'Ajaccio...

A Auxerre, stade de l'Abbé-Deschamps, Auxerre 0 OL 3 (mi temps : 0 à 2 ) ; pelouse : en bon état; spectateurs : 15 000 environ; temps : pluie; arbitre : Monsieur Bré



Auxerre : Cool – Radet, Grichting, Recorbet, Jaurès, Violeau, Tainio, Lachuer (cap), Kalou, Akalé (puis Pieroni 83ème), Benjani (puis Diaby 68ème)



OL : Coupet – Réveillère, Cacapa (cap), Cris, Abidal, Diarra, Essien, Juninho (puis Berthod 83ème), Govou, Wiltord (puis Nilmar 72ème), Malouda (puis Benzema 81ème)



Buts : pour l'OL, Juninho (27ème), Essien (47ème), Cris ((53ème)



Avertissements : pour Auxerre Recorbet (38ème) ; pour l'OL, Essien (37ème).





Lille a gagné samedi soir à Strasbourg pointant désormais à 8 points des Lyonnais. Danger ou non ? Pas franchement encore… mais les champions de France seraient bien inspirés de ramener un résultat positif de l'Yonne. Pour eux déjà, après 4 matchs sans victoire ; pour bien terminer, ensuite, ce championnat qu'ils ont dominé jusque là ; pour éviter enfin, en cas de succès de Lille à Monaco dans son match en retard, d'avoir le souffle de ces Dogues à 5 points de leurs nuques à 4 journées de la fin… pour quelques interrogations de dernière minute.



Si le passé ne fait pas le présent, les coéquipiers de Coupet se souviennent qu'ils restent sur 4 succès de rang lors de leurs 4 dernières visites à l'Abbé Deschamps. Cette saison, les Icaunais sont toujours invaincus à domicile… le seul groupe, avec Valenciennes, des championnats de Ligue 1, de Ligue 2 et de National à être dans ce cas là. Pas facile à priori de ramener les 3 points malgré cet apport de l'histoire. Govou a inscrit 3 des 8 buts inscrits lors de ces 4 succès ; l'air de l'Yonne pourrait lui permettre d'augmenter une nouvelle fois son capital buts et aider ses partenaires à signer une 19ème victoire en 34 matchs. Réveillère voudra certainement f�ter de la meilleure des façons qui soit sa 200ème rencontre de Ligue 1. Quant à Jérémy Berthod, sur le banc au départ, il fêtera lui ses 21 printemps ; la saison dernière il avait participé le jour de ses 20 ans au succès 3 à 1 contre Rennes.



Après ces considérations essentiellement extérieures au terrain du jour, qu'ont décidé les deux entraîneurs pour ce dernier match de la journée ? Guy Roux est privé de Cheyrou, Mathis, Bolf, Sagna, Gonzalez… Choix restreints, il a préféré pour commencer Benjani à Pieroni et Recorbet à Kaboul. Paul Le Guen, lui, mis à part la blessure de Frau, n'a pas les mêmes soucis. Et comme on pouvait s'y attendre, il a reconduit la formation de départ qui s'est inclinée la semaine dernière contre le PSG. Monsieur Bré a dirigé les 90 minutes à Gerland ; il arbitre la manche retour. Les partenaires de Cacapa prennent les choses en main d'entrée en passant le plus souvent par le côté gauche ; Juninho frappe un coup franc largement au dessus (5ème). Les Gones contrôlent les débats dans ces 20 premières minutes qu'Essien a failli concrétiser sur un coup de boule surpuissant écrasant la transversale de Cool à la réception d'un corner de Juninho (18ème). Les Icaunais se réveillent ; un festival de Benjani place Tainio en position d'artificier… sur le poteau droit de Coupet (21ème). Dominés certes, mais dangereux ces locaux !



A la 27ème minute de jeu, un dédoublement sur le côté droit entre Wiltord et Réveillère permet à l'ancien rennais de centrer en retrait pour Juninho, profitant d'un loupé de Malouda, pour ouvrir le score et inscrire son 12ème but de la saison ; son 50ème sous le maillot olympien. L'OL fait merveille par son collectif haut de gamme. Reveillère le passeur offre un caviar à Govou qui manque le KO (32ème). La pluie redouble… Juninho délivre un corner sur la tête d'Essien obligeant Cool à une parade somptueuse avant de prendre un jaune pour un pied virulent sur Violeau. Le superbe Diarra est omniprésent… Reveillère tire ; Juninho déclenche une parade miraculeuse de Cool. Sur le corner de « Juni », Essien troue la défense auxerroise d'une tête magnifique (47ème) ; sa troisième cadrée sur 3 corners du Brésilien ! 2 à 0 à la mi-temps… les Lyonnais sont trop forts en cette première période et tellement beaux à voir jouer.



Les champions de France repartent sur les mêmes bases… ils broient littéralement leurs adversaires au point de les ridiculiser, même si Kalou inquiète la défense olympienne avant qu'Akalé ne trouve les bras de Coupet (51ème). Essien balance son 6ème tir de la soirée (52ème) et Cris place sa tête à bout portant sur un coup franc de Malouda (53ème) pour son premier but en Ligue 1. Epoustouflant !!!! Benjani se bat avec talent dans un désert collectif… qui lui vaut de se faire remplacer par Diaby… Les Olympiens gèrent intelligemment, sereinement. Nilmar remplace Wiltord (72ème). L'OL se balade sous la pluie. Juninho envoie une merveille de coup franc dans la lucarne de Cool qui le sort d'une main incroyable (78ème) ; Dans la foulée, Akalé met une tête à côté alors que Coupet était trop court sur sa sortie.



Benzema remplace Malouda. Berthod supplée Juninho… le score en restera là. L'OL s'est rapproché un peu plus de son 4ème titre en déployant toutes ses forces face à un adversaire dépassé et fatigué.





Statistiques :



Corners pour Auxerre : 4

Corners pour l'OL : 10

Hors jeu pour Auxerre : 4

Hors jeu pour l'OL : 5

Coups francs pour Auxerre : 14

Coups francs pour l'OL : 15

Tirs cadrés pour Auxerre : 2

Tirs cadrés pour l'OL: 9

Tirs non cadrés pour Auxerre : 8

Tirs non cadrés pour l'OL : 10

Coupet arrêts : 3





Fautes commises : Essien 3, Govou 3, Cris 2, Diarra 2, Réveillère, Nilmar, Wiltord et Cacapa 1.



Fautes subies : Essien 4, Malouda, Diarra et Govou 2, Réveillère et Wiltord 1.



R.B

Sur le même thème