masculins / OL - Steaua J-1

Une dernière levée festive?

Publié le 06 décembre 2006 à 09:30 par R.B

Présentes début 2007 sur la scène européenne, mais différemment, les 2 formations n’auront pas l’esprit embarrassé par les calculs pour cette dernière rencontre de poule. Alors place au jeu…

Franchement au match aller à Bucarest, il n’y avait pas eu photo, tellement l’OL avait maîtrisé son sujet de fond en comble. D’abord, prendre le pouls, avant d’imposer sa façon de voir les choses et de concrétiser sa supériorité par 3 buts ! Depuis ce 26 septembre, les 2 équipes ont confirmé la tendance automnale. Le club français se retrouve une fois encore en 1/8èmes de finale de la CL ; le club roumain ira jouer la Coupe Uefa. Dans ce groupe E, il était prévisible d’annoncer le scénario : le Real et l’OL luttant pour la 1ere place… le Dynamo Kiev et le Steaua Bucarest se bagarrant pour la 3ème.

Comme en 2004-2005 et 2005-2006, les coéquipiers de Juninho vont jouer « un match tranquille ». Certes, il n’est pas question de le prendre par-dessus la jambe. Une défaite, voire même un nul, ferait désordre. Il y a toujours des points et de l’argent à prendre ; il y a le rang très honorifique de premier club de cette phase de poule à conserver ; il y a cette envie de bien marquer son territoire hexagonale. Ne l’oublions pas, l’OL est invaincu en poule depuis la défaite à Manchester le 23 novembre 2004… soit 12 rencontres d’affilée. Mais qu’il doit être doux pour le corps et l’esprit de jouer un tel match début décembre en sachant que la suite du programme avant la trêve comportera 4 plats pas forcément digestes.

Toujours privé de Fred et de Benzema, tiens l’OL n’a marqué que 17 buts en 12 rencontres sans le Brésilien contre 29 buts lors de ses 11 présences, Gérard Houllier fera obligatoirement tourner d’autant que Malouda est suspendu. De nombreux joueurs vont avoir du temps du jeu ou tout simplement revenir au coup d’envoi. Dans cette dernière rubrique, notons la présence de Claudio Cacapa et d’Hatem Ben Arfa. Le premier n’a plus joué depuis le 21 ao»t à Bordeaux ; Claudio en est resté à 4 matchs pour l’instant. Quant au magnifique gaucher, sa dernière titularisation remonte à la venue de Toulouse, le 12 août dernier. Il est simplement réapparu [IMG41605#R]16 minutes à Sedan le 18 novembre. Ces 2 joueurs sont passés par l’infirmerie et ont eu du mal à retrouver toutes leurs sensations. L’heure est venue pour eux de manifester leur bel appétit. Au rayon des jeunes, Gérard Houllier pourrait faire plaisir à Rémy, à Bettiol comme il l’avait fait la saison dernière avec Beynié contre Rosenborg. Qui soufflera ? Juninho, Cris et Abidal, puisqu'ils ne sont pas sur la feuille de match. Peut-être Squillaci, Wiltord, Toulalan... aussi.

Le Steaua, après son coup d’éclat en Ukraine (succès 4 à 1), a sauvé de justesse sa 3ème place. Il est d’ailleurs le plus mauvais des 3èmes. En championnat, les hommes d’Olaroiu sont pour l’instant distancés par ceux du Dinamo pour le titre. Ce club, champion d’Europe des clubs en 86, n’a plus les talents de son brillant passé malgré les gros billets de son président George Becali. On suivra avec attention la prestation du buteur français Théréau, 8 buts en championnat. Pour le reste, on attend une 35ème victoire lyonnaise dans ce 64ème match de CL (en tenant compte des 4 du tour préliminaire). Et s’il peut y avoir du spectacle et des buts… ce serait parfait.
Sur le même thème