masculins / FC Zenit - OL

Une dernière pour s’acclimater

Publié le 19 octobre 2015 à 20:05 par SC

Les 20 joueurs lyonnais ont découvert la fraîcheur du stade Petrovski lors de la dernière séance d’entraînement avant le match contre le Zenit.

Nombreux sont les joueurs et les membres du staff qui, à la sortie de la séance du jour, ont évoqué le froid glacial qui s’est abattu sur Saint-Pétersbourg. Et le stade Petrovsky avec des tribunes très basses dénudées de toit n’a pas été conçu pour arranger leurs affaires. Nul doute que l’ambiance dans l’enceinte de plus de 21 000 places assises, bientôt remplacée par une Arena flambant neuve, se réchauffera quelque peu demain au coup d’envoi. La réputation des supporters du Zenit n’est plus à faire en Russie.

Avant cela, il y avait une dernière répétition pour les 20 joueurs lyonnais. Cet entraînement de fin d’après-midi, à la nuit tombante, a été l’occasion pour eux d’abord de découvrir un stade entouré par les eaux, situé sur l’île Petrovsky, d’où son nom, et bordé par la majestueuse Malaya Neva River. Etrange décor. Il fallait aussi prendre ses marques sur une très belle pelouse. Même si Maxime Gonalons a souligné la nécessité de bien se cramponner sur un terrain rendu « un peu glissant » par la fraîcheur de cette fin de journée.

La séance a débuté par un échauffement très intensif, préparé par Antonin Da Fonseca, histoire de bien faire monter la température des organismes et éviter toutes les blessures musculaires liées au froid. Les joueurs se sont ensuite dirigés vers l’atelier qui allait les occuper la majorité du temps de l’entraînement, une opposition sur un tiers de terrain et avec deux grandes cages à l’abri des regards.

Sur le même thème