masculins / OL - Séville

Une dernière répétition un peu moins aboutie

Publié le 23 juillet 2014 à 22:58 par SC

Un ton en dessous des choses entrevues contre le Shakhtar, l’OL a été tenu en échec par Séville, 0 à 0. Moins percutants et précis dans les phases offensives, les Lyonnais sont cependant restés solides défensivement pour ne pas encaisser de but face à une belle adversité.

Quoi de mieux que de se frotter au dernier vainqueur de la Ligue Europa à tout juste une semaine de son entrée en piste dans cette même compétition européenne ? L’OL reçoit le FC Séville à quelques jours d’entrer dans le vif du sujet à l’occasion du troisième tour préliminaire soit contre le FK Mladá Boleslav (R.Tchèque) soit contre le NK Široki Brijeg (Bosnie). Peaufiner certains réglages, dessiner les contours d’un effectif plus restreint, dégager de plus en plus précisément un onze de départ, poursuivre une montée en puissance physique et technique…les objectifs sont donc forcément nombreux au moment d’aborder ce dernier match de préparation. Dans cette optique, Hubert Fournier a choisi la continuité. Les titulaires sont les mêmes que lors de la victoire contre le Shakhtar, à l’exception d’Umtiti qui remplace Dabo sur le flanc gauche de la défense.

Les Lyonnais ont bien attaqué cette rencontre, avec un pressing très haut et une belle utilisation du ballon. Les Sévillans ne parviennent pas à faire sortir leur bloc équipe en ces dix premières minutes. Ils ne concèdent pas d’occasions non plus. Après 20 minutes de jeu, il ne s’est pas passé grand-chose...Mvuemba tente d’enflammer la partie avec une frappe des 20 mètres. Fekir s’active aussi avec ses conduites chaloupées. Sans succès, le rythme retombe.

La première frappe cadrée est espagnole, mais c’est vraiment trop mou pour inquiéter Lopes. Même sort pour celle de Coke. Les Sévillans se procurent quelques petites opportunités, au contraire de Lyonnais plutôt maîtres dans le jeu mais imprécis dans les derniers gestes. C’est le constat de cette première période où l’équipe semble manquer un peu de fraîcheur physique pour amener davantage de percussion.

Les Olympiens tentent d’apporter ces ingrédients manquants depuis le retour des vestiaires. Mais, c’est un peu plus compliqué du fait du pressing plus haut des adversaires. Fekir essaie une frappe spontanée et lointaine. C’est au-dessus. Yattara l’imite. Il récupère un ballon et arme. Son tir n’accroche pas le cadre. Lacazette le trouve. Sur une puissante reprise en pivot, il oblige le gardien sévillan à s’employer. A l’heure de jeu, Fournier décide d’apporter du sang frais…l’occasion pour Rose de faire ses débuts sous ses nouvelles couleurs, pour Gourcuff et Bedimo de faire leur retour.

Yattara enroule superbement du gauche. Son amour de frappe flirte avec la lucarne, ça aurait mérité un meilleur sort. Benzia manque l’immanquable. Il voit le ballon retomber dans ses pieds après une sortie ratée du portier espagnol. Sûrement très surpris, il ne parvient pas à rabattre son tir. A cinq minutes de la fin, Séville se crée deux opportunités coup sur coup, mais c’est sans danger pour Lopes. Gourcuff nous gratifie de quelques très beaux gestes techniques. Les quatre minutes de temps additionnel ne donneront rien de plus.

...


Feuille de match

Olympique Lyonnais 0 – 0 FC Séville (Mi-temps : 0 – 0)

A Lyon, Stade de Gerland.

L’équipe lyonnaise : Lopes, Tolisso (Zeffane 84’), Bisevac (Rose 65’), Koné, Umtiti (Bedimo 65’), Gonalons (Grenier 75’), Ferri, Mvuemba (Malbranque 46’), Fekir (Gourcuff 65’), Lacazette (Benzia 65’), Yattara (N’Jie 74’).

L’équipe sévillane : Sergio Rico, Coke, Pareja, Carriço, Alberto, A. Vidal, Iborra, Luismi, Vitolo, C. Fernández, J. Muñoz.

Avertissements : pour l’OL, Tolisso (73’). Pour Séville, Navarro (61’).

...
Sur le même thème