masculins / OL - Zurich

Une entrée en matière européenne

Publié le 29 juillet 2013 à 20:01 par SC

L’Olympique Lyonnais rentre dans le vif du sujet, il débute sa saison officielle 2013-2014 par un rendez-vous européen, un troisième tour préliminaire de Ligue des Champions…

 Fini la préparation…les Lyonnais passent aux choses sérieuses. Même pas une semaine après avoir conclu sa campagne de matchs amicaux de présaison, l’Olympique Lyonnais entre dans la compétition, et pas n’importe laquelle. Ce rendez-vous du troisième tour préliminaire de Ligue des Champions, dont le match aller est programmé mardi soir à 21 heures, est déjà décisif pour l’avenir européen du club et aura des conséquences sur la suite de la saison.

Le match est donc crucial, et les joueurs lyonnais le savent. Ils se sont infligés pendant un mois une préparation des plus intenses, avec des excursions à l’étranger, des séances physiques menées par une main de maître par Robert Duverne et quatre matchs amicaux pour monter progressivement en puissance et mettre les organismes en ordre de bataille. La bonne copie rendue pour la dernière confrontation contre l’ogre madrilène a été pleine d’enseignements et une très belle répétition générale, comme le souhaitait Rémi Garde, avant le match face au club de Zürich.

N’ayant jamais eu de confrontation entre l’OL et le Grasshopper, mise à part en amical en 1962, l’adversaire est peut-être inconnu entre Saône et Rhône, voire en France, mais ce qui est sûr c’est qu’il aura des arguments à faire valoir. Son milieu de terrain, Izet Hajrovic en est un parfait exemple. Avec ses quatre buts en trois matchs de championnat, il sera, à n’en pas douter, un des éléments offensifs à surveiller, d’une équipe qui joue déjà les premiers rôles en Super League. Forte de ses deux succès en trois journées, c’est une formation zurichoise en pleine confiance, jeune et insouciante, qui foulera la pelouse de Gerland, avec pour unique objectif de retrouver la phase de poules de la Ligue des Champions… elle n’y est plus parvenue depuis la saison 1996-1997.

rester vigilant

 L’OL a quant à lui un passé beaucoup plus récent avec la plus prestigieuse des coupes européennes. Depuis la saison 2000-2001, les Lyonnais n’ont été absents qu’une seule fois au rendez-vous des phases de groupes… c’était la saison dernière. Indispensable, autant sportivement qu’économiquement, ils auront à cœur de prendre une option, avant un déplacement en Suisse qui pourrait vite s’avérer périlleux en cas de contre-performance. Pour ce rendez-vous, Rémi Garde dispose, excepté Ghezzal, de l’ensemble de son effectif. Il devrait choisir la continuité, en reconduisant le onze de départ des dernières sorties, même si il reste une incertitude quant à la charnière centrale.

Lyon devra, sur ses terres, rester vigilant pour négocier au mieux ce premier virage européen, l’objectif étant de « couronner la saison dernière » et cette troisième place, en retrouvant la musique, l’ambiance, l’atmosphère et la saveur si particulières de la Ligue des Champions que le match amical contre le Real Madrid a si bien rappelé.

Sur le même thème