masculins / Reims - OL

« Une équipe unie »

Publié le 17 janvier 2014 à 10:53 par SC

Miguel Lopes a vécu son premier point presse à Lyon. Cela a été l’occasion pour lui de revenir sur ses six premiers mois au club. Heureux d’être ici, le latéral portugais n’a pas caché son envie de rester…qui plus est dans la très belle dynamique que lui et son équipe connaissent.

Il a pris ses marques. A l’image de son intégration réussie dans l’effectif lyonnais, la recrue portugaise a trouvé ses repères dans un nouveau club, un nouveau pays, une nouvelle ville et un nouveau championnat. Avec quelques mots de français et la compréhension de toutes les questions sans traduction, Miguel Lopes l’a répété plusieurs fois durant le point presse de ce matin : « Je me sens bien, je suis content… J’ai dû m’adapter au championnat qui est différent que celui portugais ». Malgré les critiques qu’il a pu essuyées lors de ses premières prestations, le latéral droit n’a pas lâché. « Les journalistes ont fait leur travail…Je vais continuer à tout donner pour le club qui m’apporte beaucoup. Je fais ce que j’aime ». Il sait aussi que de bonnes performances en club pourraient lui ouvrir les portes de la sélection portugaise…

 Et du Mondial 2014 au Brésil. « Je serai très heureux de faire partie de l’aventure. C’est mon objectif principal. Je vais continuer à travailler pour y parvenir ». L’actuel sélectionneur de la Seleçao garde un œil sur le joueur lyonnais. « Je veux que Paulo Bento voie ce que je fais ici. Il était présent lors du match à Guimaraes ». Un bon parcours sur la scène européenne de son équipe lui donnerait forcément davantage de visibilité. « L’Europa League est toujours une bonne vitrine. On est bien parti ». Son compatriote et coéquipier est lui aussi dans le même cas de figure. Il a eu quelques mots pour le dernier rempart de l’équipe. « Anthony Lopes est un jeune gardien avec beaucoup de qualité. On se sent en sécurité avec lui. S’il garde cette humilité, il va pouvoir aller à la Coupe du Monde ». Miguel a confiance en lui...comme en son équipe.

Le joueur de 27 ans loue les qualités et l’état d’esprit d’un collectif, qui a su renverser la vapeur depuis quelques semaines, malgré la mauvaise passe du début de saison. « On avait bien démarré la saison, puis on a enchaîné beaucoup de mauvais résultats…On n’a pas toujours eu une belle étoile au-dessus de la tête ». Une équipe qui peut aussi nourrir de belles ambitions. « On a tout pour faire une bonne fin de saison, avec les quatre compétitions. On va tout faire pour aller le plus loin possible…et continuer sur notre lancée. On a une équipe unie ».

C’est un honneur pour moi ce qu'a dit Rémi Garde à mon sujet

 Sur son flanc droit, Miguel Lopes enchaîne les matchs. Avec des matchs tous les trois jours, le rythme est effréné. Ceci ne semble pas poser de problèmes à celui qui a connu au début de sa carrière des périodes plus compliquées. « Il n’y a qu’à Porto où je n’ai pas beaucoup joué. Je jouais un peu plus dans les autres clubs ». Il apprécie le nouveau système tactique qui lui permet d’avoir « une réelle liberté sur son côté ». Pour toutes ces raisons, qu’elles soient liées au terrain ou en dehors, le Portugais prêté à l’OL avec option d’achat souhaiterait continuer son aventure ici. Même s’il admet que les conditions financières ne sont pas à son avantage. « C’est un honneur pour moi ce qu'a dit Rémi Garde à mon sujet. Mais, je sais que 10 millions c’est trop cher... Je suis prêt à envisager de rester si les deux clubs se mettent d’accord ».

Sur le même thème