masculins / ETG - OL

Une image dans le match

Publié le 02 septembre 2013 à 13:45 par SC

On joue la 44ème minute, Yoann Gourcuff se tient la cuisse gauche, puis s’assoit sur la pelouse du Parc des Sports d’Annecy…Le milieu lyonnais est contraint de quitter le terrain et les siens…

44 minutes ont déjà été jouées dans ce derby rhône-alpin, entre Evian Thonon-Gaillard et l’Olympique Lyonnais. Les locaux ont jusque-là fait vivre un réel calvaire à leur visiteur d’un samedi après-midi ensoleillé, grâce à deux buts inscrits par leur attaquant Bérigaud. Les Lyonnais, quant à eux, sont restés muets et inoffensifs. On se dit alors qu’il ne reste plus que quelques secondes avant que la fin de la première période ne soit sifflée et qu’ils puissent enfin souffler et retrouver leurs esprits.

Pourtant, l’OL n’est pas au bout de ses malheurs et va vivre un nouveau coup dur. Yoann Gourcuff, après une accélération, reste immobile sur l’aile droite. Il se tient la cuisse gauche, son corps semble lui avoir joué une nouvelle fois un mauvais tour. Le milieu de terrain s’assoit sur la pelouse d’Annecy. Il ne fait plus aucun doute, la partie est finie pour lui. A l’image de ses coéquipiers, il quitte les siens en souffrance et est remplacé par Yassine Benzia. Une minute plus tard, l’arbitre met fin à une première période où rien n’aura réussi à l’OL.

Yoann Gourcuff est ainsi arrêté net dans sa lancée, dans un mois d’août qui l’a vu à l’origine ou à la conclusion de plusieurs buts. Décisif et influent dans le jeu, il a été buteur à Sochaux et contre Nice, où il a été aussi passeur à deux reprises. Après avoir notamment été touché aux chevilles, à la cuisse droite et au genou droit, Gourcuff a ressenti une douleur à la cuisse gauche, à l’image de sa blessure au même muscle le 24 avril 2010, une élongation qui l’avait écartée des terrains une dizaine de jours.

Sur le même thème