masculins / OL - Fiorentina

Une matinée de Ligue des Champions à Gerland.

Publié le 17 septembre 2008 à 10:54 par S.C

Dans quelques heures, l'OL va débuter sa nouvelle campagne européenne... Quelle est l'ambiance en cette matinée du 17 septembre à proximité du Stade de Gerland...

Les alentours du Stade de Gerland sont calmes, il n’est que 8h du matin. Le silence est brisé par une balayeuse qui n’en finit plus de nettoyer les rues autour de l’enceinte. Les premiers camions de kebbab ou autres sandwichs ont pris place dans la nuit sur un parking près à déployer leur rideau de tôle pour faire admirer leurs produits. Aucune artère n’est encore fermée à la circulation, le trafic est clairsemé. En revanche les parkings qui vont accueillir les milliers de supporters sont clos. Des hommes vêtus de blousons jaunes en interdisent l’entrée et réclament les « pass » pour les voitures autorisées.

9h30, une pelleteuse s’active sur un trottoir le long de la grille du stade côté Jean-Jaurès. Des ouvriers s’affairent pour que les travaux soient finis avant que les hordes de lyonnais et florentins ne déboulent. L’activité la plus importante on la trouve sur la zone où sont parqués les camions pour les retransmissions télés. Les techniciens vidéos déroulent des câbles, transportent les caméras c’est un ballet incessant. Les premières paraboles sont dressées et pointées vers les satellites. Dans le stade rien ne bouge, les rayons du soleil chauffent la pelouse et aspirent la rosée du matin.

10h, les premiers supporters italiens repèrent les lieus. Ils ne sont que trois, l’un a revêtu le maillot violet de son club, appareil photo en bandoulières. L’un de leur premier cliché, l’entrée du siège et cet immense panneau sur lequel est inscrit : « 2008 Le Doublé ». Ensuite leur balade les conduit à la boutique de l’OL dans laquelle il flâne, observe et achète un produit souvenir.

[IMG43413#R]10h30, quelques enfants s’égosillent en faisant part de leur attachement à l’OL : « Allez l’OL… » Quelques retardataires s’enquièrent auprès d’un guichetier pour savoir si des places sont encore disponibles pour le match. La réponse est positive, un sourire éclaire leur visage. C’est comme ça en général une matinée avant la Ligue des Champions.
Sur le même thème