masculins / Peace Cup 2007

Une matinée tranquille

Publié le 20 juillet 2007 à 08:44 par R.B

Une matinée tranquille à Séoul avec ce sentiment de bien être que la qualification pour la finale a procuré… Alou Diarra est parti… Le président a visité le temple Bongeunsa… les joueurs sont particulièrement fatigués…

La mine fripée de la plupart des joueurs comme un témoignage de la grande fatigue endurée par les corps après ce match face à River Plate et aussi le manque de récupération. « En plus, ils ont mal dormi ou se sont endormis tard… ». Le « Doc » Jean-Jacques Amprino constatait « les dégâts» à l’heure du petit déjeuner. Toulalan pouvait nous rassurer après la radio : « je n’ai rien de cassé, mais les contusions me font mal… ». Nadir Belhaj avait lui aussi les traits tirés et la cheville gauche bandée. « J’ai pris ce coup en fin de rencontre. Je le sens… ». Quant à Grégory Coupet, pas de bobos après sa fantastique performance, apis un visage complètement chiffonné.

Un peu plus tard, le « Doc » et le kiné Abdel Redissi partaient à la recherche du pharmacie et surtout d’un moyen pour protéger les résines de Réveillère et de Keita. « On va voir ce que l’on peut pour que l’arbitre les autorise à jouer ». A 11h30, Alou Diarra avait quitté la tenue officielle de l’OL pour prendre la direction de l’aéroport vers sa nouvelle destination de joueur professionnelle. « Je prends l’avion à 13h 25. Je dois me rendre à Bordeaux pour les papiers, passer la visite médicale et puis partir en stage avec les Girondins. Hier, j’ai dit quelques mots à mes coéquipiers pendant le dîner. Je les ai remerciés. A l’OL, j’ai obtenu mon premier titre et j’ai continué de grandir… ». Bonne chance Alou qui croisera évidemment la route des Olympiens dans les semaines qui viennent.

[IMG42317#C]Au moment où l’international français quitté l’hôtel, le président Jean-Michel Aulas après avoir salué son ancien joueur, se dirigeait vers le temple Bongeunsa pour une visite entrecoupée d’une séance photo avec le Progrès. « Ce cadre est extraordinaire. Nous sommes en plein centre ville et en même temps, il n’y a pas de bruit. C'est reposant. Je vais déposer des offrandes pour un 7ème titre et aussi pour les supporters. J’espère que cela nous portera bonheur pour la finale de samedi ». Ce temple construit en 794 est l’un des plus marquants de Corée. Parmi les nombreux bâtiments, il y a notamment une école de musique où un groupe de femmes répéter une danse avec 3 tambours sous la direction de Kim Eun Kyoung, le professeur. «Cela peut se faire aussi à 1, 2 ou encore 5 tambours ». Un instant magique que ces femmes aux tambours regardant à la fois leur professeur avec ses baguettes et une autre personne mimant sans tambours, ni baguettes les gestes à faire… le tout dans un rythme parfait.

[IMG42319#C]

De retour à l’hôtel, tout ou presque était déjà prêt pour la réception de la chambre de commerce franco-coréenne qui se tiendra après l’entraînement de l’après-midi. « Cela sera sympa… ». Philippe Lee, le président de la chambre de commerce, était de passage à l’hôtel (Novotel) avant de partir à un rendez-vous avec Mathieu Malkani, directeur des opérations spéciales de l’OL. Un mot sur le temps ? Il ne pleut… et c’est déjà bien.

[IMG42318#C]