masculins / OM - OL

Une mauvaise opération…

Publié le 04 mai 2014 à 23:00 par R.B

Battu par l’OM, l’OL laisse filer la 4ème place et remet en jeu l’OM pour le ticket européen… L’OL pénalisé par des largesses défensives…

Tout, ou presque, est simple pour les deux équipes dans cette 102ème explication de leur histoire. L’OM doit s’imposer pour croire encore à une place européenne. L’OL avec ses cinq points d’avance a d’autres cartouches en magasin. Un succès plierait définitivement l’affaire et le maintiendrait au contact des Verts pour arracher la 4ème place ; un match nul serait une avancée très prononcée vers ce fameux ticket européen… Une défaite, aussi gênante soit-elle, laisserait encore les partenaires de Maxime Gonalons mettre de leur destin tout en faisant fuir de façon presque certaine la fameuse 4ème place et en redonnant des espoirs  aux Marseillais.

L’OL, d’entrée, à deux doigts de bonifier une absence défensive phocéenne ! L’OL  qui se projette très vite vers l’avant à la moindre occasion. L’OM en souffrance dans ces premiers instants en ayant du mal à sortir. Mais sur un coup franc de Payet, Diawara, abandonné au marquage,  catapulte de la tête le ballon dans la cage de Lopes. Oubli coupable…

L’OL trop maladroit dans ses passes pour inquiéter vraiment des Marseillais aux visages plus alléchants récompensés par un but de la tête de Thauvin à la réception d’un centre de Morel ! L’OM mieux en place, plus agressif. L’OL sans solutions…  impatient… abusant du jeu long. Cependant, à  5 minutes de la pause, Mvuemba récupère un ballon pour expédier un missile dans la cage de Mandanda. Un but inscrit au bon moment pour faire douter l’adversaire.  L’OL a repris des couleurs avec ce but ; l’OM devenant fébrile tout en ayant une occasion de but  par Payet sortie superbement par Lopes. L’OL toujours au contact à la mi-temps malgré quelques égarements. 45 minutes vivantes.

La seconde période repart avec  une superbe balle en profondeur de Cheyrou pour le canonnier Gignac, oublié à la limite du hors-jeu, qui marque en 2 temps après s’être amusé de l’axe central lyonnais ! Gignac tout proche de marquer une fois encore, repris de justesse par Gonalons. Partie remise puisque après deux frappes de ses partenaires  repoussées par Lopes pas aidé par ses défenseurs,  Il trompe Lopes.  L’OM a mis l’OL à terre. Briand remplace Fékir.

Grenier fait son grand retour sur un terrain en remplaçant un Bisevac étonné…. Gonalons passe en défense centrale à 20 minutes de la fin. Un OL très offensif pour tenter l’exploit ou de revenir au score.  L’OL à la peine dans ses initiatives cherche cependant l’ouverture dans les mailles locales à l’image des tentatives lointaines de Lacazette.  C’est Gomis qui trouve l’ouverture à 10 minutes de la fin. L’OL pousse ; l’OM recule dangereusement et semble un peu perdu… Mais le score en restera là.

L’OL n’a pas réalisé une très bonne opération au Vélodrome, ni une grosse prestation. Il laisse partir  les Verts pour la quatrième place et relance les Phocéens pour la cinquième place

 

...


Feuille de match

A Marseille, stade Vélodrome, 38 000 spectateurs ; arbitre, M. Jaffredo. OM 4 OL 2 (mi-temps : OM 2 OL 1)

OM : Mandanda – Dja Djédjé,   Nkoulou, Diawara (puis Imbula 86ème), Morel – Romao, Be. Cheyrou – Payet (puis Fanni 78ème) – Thauvin (puis Valbuena 73ème), A. Ayew – Gignac. Entr : Anigo.

OL : A. Lopes – Tolisso, Bisevac (puis Grenier 66ème), Umtiti, Bedimo – Gonalons (cap), Ferri, Mvuemba, Fékir (puis Briand 57ème) – Lacazette, Gomis. Entr : Garde.

But : pour l’OM, Diawara (14ème), Thauvin (26ème), Gignac (48ème et 57ème) ; pour l’OL, Mvuemba (40ème), Gomis (82ème).

Avertissements : pour l’OM,  Romao  (33ème) ; pour l’OL, Grenier (87ème)

 

...
Sur le même thème