masculins / Nancy 2 - OL 3

Une mini série !

Publié le 02 octobre 2010 à 20:56 par SR

L'OL sort du rouge. Dans une rencontre complètement folle, l’OL n’a pas eu la tâche facile mais ramène enfin trois points à la maison.

Bonne nouvelle ! Cris et Makoun sur le banc, Lisandro titulaire. L'infirmerie est désormais presque vide. Un soir de première… Première titularisation de Pied, premier but pour Lisandro, premier doublé pour Briand… Premier but Nancéien à domicile… Résumé…

Première frayeur pour Toulalan, qui sortait quelques instants prendre des soins avant de retrouver la pelouse synthétique du stade Marcel Picot.  Vahirua faisait de même mais ne retrouvait pas le rectangle vert, à la faveur de Bakar, qui faisait son entrée sans même être passé par la case échauffement.
Ce dernier ne tardait pas à se mettre en évidence. Parti à la limite du hors jeu, il obligeait Lloris à se jeter à ses pieds pour récupérer le cuir (11’). C’est ce même Bakar qui  se procurait le premier tir de la rencontre, trop croisé pour inquiéter son rival « numéro 1 », celui qui avait pris le dessus quelques secondes plus tôt.
La possession de balle était lyonnaise mais les occasions nancéiennes. Frappe puissante d'Hadji. Crochet du droit, frappe du gauche au dessus pour Gourcuff (28’). Tête de Feret  hors du cadre (29’). Frappe de Gonalons sans danger (30’).

Enfin du concret ! Excellent travail de Gourcuff et Briand qui amène le ballon dans les pieds de Lisandro. L’argentin termine le boulot de la plus belle des manières : un plat du pied (37’). Un but d’école.

L’entame de la seconde période était à la faveur des Lorrains qui cherchaient à rapidement inverser la vapeur. Ces Lorrains qui n’ont encore jamais offert trois points à leurs supporters sur leur pelouse. Ce n’est pas faute d’essayer à l’image d’Hadji, parti dans la profondeur, qui talonnait pour Brison. A l’entrée de la surface, l’ailier gauche allumait les gants de Lloris, le ballon revenait sur Feret qui manquait l’égalisation au point de penalty.
Une nouvelle combinaison entre Gourcuff et Pied au départ d’un coup de pied arrêté faisait mouche. Le centre de Pied était coupé par la tête de Briand qui ouvrait son compteur but (55’ ; 0-2). Les Lyonnais ont retrouvé ce semblant de réussite qui les fuyait totalement en Championnat. Mais Lyon n’avait pas le temps de savourer son avantage que Nancy inscrivait son premier but de la saison dans son enceinte. André Luiz reprenait d’une tête victorieuse le coup de franc de Feret pour réduire la marque (1-2 ; 58’)

Nancy haussait le ton et Lyon faisait front, avec ses tripes… et les sacrifices de Gassama et Diakhaté devant le but de Lloris. Julien Feret, profitait d’une sortie de Lloris sur Bakar pour reprendre le cuir de volée et rattraper le manque de lucidité qui lui a fait défaut quelques minutes plus tôt (2-2 ; 70’).  

Lloris empêchait Hadji d’inscrire le troisième but (72’). Quant à son homologue Nancéien, il manquait complètement sa sortie, ce qui profitait à Briand dans un match fou ! fou !  fou ! (2-3 ; 75’).  Après plusieurs balles de 3-3 : Brison (90’), Bakar (91’) l’arbitre sifflait la fin de la rencontre.

Sur le même thème