masculins / VA - OL J-1

Une mise aux points dans le Nord

Publié le 06 avril 2007 à 19:20 par R.B

Une semaine après une défaite cruelle en finale de la Coupe de la Ligue, l’OL attaque la dernière ligne droite de sa saison avec un sixième titre de rang à portée d’une petite poignée de points. Des points dont Valenciennes a besoin pour se maintenir…

En ce début avril, les Lyonnais n’ont plus qu’une seule préoccupation : l’obtention du titre de champion. Il faut remonter à la saison 2002-2003 pour voir ce genre de pensée unique un 31 mars ! A défaut de rêves continentaux ou de sacre précoce déjà célébré, reste donc à finaliser un titre historique. Si tout se passe sans anicroche, l’affaire sera bouclée mi avril. Et même si certains records liés à une couronne ne sont pas une priorité, ils pourraient agrémenter la fin de saison. Il y a la différence avec le dauphin, le nombre de victoires à l’extérieur (12), le nombre total de victoires (26), son propre total de points (84)… Une forme d’exigence pour atténuer les déceptions.

Valenciennes ? Il est aussi question de points. De points du bonheur d’un maintien pour un promu sans gros moyens. Victorieux à Lille la semaine dernière, le VA s’est rapproché de son Graal. Et quoi de mieux qu’une victoire face à l’ogre français pour valider ces 3 points du derby. « Il ne faut pas faire de calculs ; il faut tout faire pour prendre ces 3 points, d’autant que nous n’avons toujours pas gagné chez nous en championnat en 2007. Ce sera un match très difficile et j’attends de voir le comportement des Olympiens après leur finale… ». Antoine Kombouaré, propos sur le Site du club, tient des propos où se mélangent craintes et espoirs. « J’avais dit en janvier que mon équipe avait progressé ; elle a effectivement franchi des paliers… ».

[IMG41854#R]Reste donc à retrouver le chemin de la victoire et des filets à Nungesser. 5 rencontres de rang sans lever les bras au ciel dont 3 sans marquer de but. « Savigoal » n’a plus dégainé le moindre pétard depuis son quadruplé à Nantes (6 matchs) et dans son jardin sa dernière réalisation remonte à la défaite 3 à 1 contre Lens ! Les autres pistoleros ne sont guère plus inspirés sur leur pelouse, puisqu'ils constituent la plus mauvaise attaque à domicile de la L1 avec 14 buts. Au rayon défensif, les Nordistes n’ont encaissé qu’un seul but lors des 4 dernières rencontres… la présence de Ouaddou, arrivé au mercato, semble avoir solidifié ce secteur du jeu.

9 matchs encore à disputer pour le futur sextuple champion de France ; 4 déplacements et 5 réceptions. Pour ce voyage dans le Nord, une région qui a inspiré jusque là les Lyonnais (victoire 4 à 0 à Lens et 2 à 1 à Lille), Gérard Houllier a le choix. Seul Juninho est aux soins. Va-t-il faire tourner son effectif ? Va-t-il changer son système de jeu ? « Vous le verrez… ». Kim Källtröm va remplacer Juninho et le système de jeu ne devrait pas changer. Il y aura certainement quelques ajustements avec peut-être les titularisations de Wiltord et Réveillère qui n’ont plus commencé un match depuis longtemps. Il y aura le choix de l’avant centre, du couloir gauche (Malouda ou Benzema). Notons que Fabio Santos est dans le groupe, ce qui n’est pas le cas de Diarra.

Dans le Nord, il y a des points à prendre pour les 2 équipes. «Il faudra du muscle et du mental en plus de nos qualités tactiques et techniques… ». Gérard Houllier annonce son scénario pour tendre vers un 13ème succès à l’extérieur et se rapprocher un peu plus de l’objectif numéro de la saison. Personne ne doute que les Olympiens ne soient pas aptes à le faire.
Sur le même thème