masculins / OL 2 Dinamo Zagreb 0

Une nouvelle fois... des confirmations

Publié le 28 septembre 2011 à 09:15 par R.B/S.G

Face au Dinamo Zagreb, l’OL a montré une nouvelle fois ses possibilités du moment… Après deux journées, il est bien placé pour envisager la suite avec optimisme… Match retour...

 

Une première période pour marquer son territoire. Une seconde pour assurer le travail accompli. Le Dinamo Zagreb a eu droit au même régime que l’OM et Bordeaux dernièrement. On pourrait presque dire que l’OL s’est imposé mardi soir sans trop de soucis. Dommage qu’il n’ait pas su inscrire un ou deux buts de plus en première mi-temps.

Et comme toujours, le septuple champion de France est passé par son collectif pour prendre la mesure de l’équipe croate. Un collectif servi par un superbe travail défensif d’ensemble… l’activité du milieu de terrain à l’image du tandem Gonalons/Källström qui se complète à merveille… l’aisance de Grenier pour la première fois passeur décisif en pros, mais aussi marathonien… le but désormais «traditionnel » de Gomis qui aurait du en ajouter deux s’il n’avait manqué l’immanquable.  Mais pas question d’en vouloir à « Bafé » dont les 8 buts ont tous été décisifs. Il a en effet soit ouvert le score, soit remis son équipe à égalité, soit donner l’avantage ! La présence rassurante, une nouvelle fois, de Lloris, Koné, Lovren… la montée en puissance de Réveillère et Cissokho… 

Confirmations de ce que l’on savait en cette fin de septembre d’un OL toujours privé de Cris, Ederson, Lisandro, Gourcuff en espérant que la gêne ressentie par Grenier ne soit pas synonyme de forfait pour le Parc des Princes dimanche soir. Confirmations que l’OL peut envisager sérieusement une 9ème participation de rang aux 1/8èmes de finale de la LDC.

Pour l’instant le scénario est presque idéal. Le Real Madrid domine, l’OL suit… l’Ajax a laissé des plumes dans les deux premières journées… et le Dinamo Zagreb n’a toujours pas décollé. Ce sera plus compliqué lors de la 3ème journée puisque les Olympiens iront à Madrid. On suivra en même temps avec attention le déplacement de l’Ajax à Zagreb. Cette dernière levée de la phase aller sera instructive… On verra notamment le potentiel de l’OL, pourquoi pas au complet, face à un des ogres continentaux. 

En attendant, les Lyonnais vont pourvoir souffler un peu avant le déplacement à Paris. 5 jours entre le match face au Dinamo et celui contre le PSG… c’est un luxe pour boucler le marathon du mois de septembre, 7 matchs en 23 jours. Un luxe par rapport aux Parisiens qui jouent ce jeudi soir à Bilbao ! Un match au sommet où l’on attend d’autres confirmations de la part de cette épatante équipe lyonnaise.

Sur le même thème