masculins / Lorient - OL J-1

Une nouvelle histoire commence…

Publié le 27 août 2010 à 17:45 par CC

A l’issue d’une semaine agitée en coulisses, l’OL retrouve le terrain ce samedi à 19h00 à l’occasion d’une 4e journée de Ligue 1 qui devrait marquer les premiers pas de Yoann Gourcuff sous le maillot lyonnais.

Si l’OL effectuera bien son quatrième match officiel ce week-end sur le terrain de Lorient, ce deuxième déplacement de la saison pourrait bien lancer définitivement la campagne lyonnaise 2010-2011. Non pas qu’en matière comptable, l’équipe de Claude Puel soit au point mort – elle vient d’enlever le week-end dernier son premier succès de la saison face à Brest (1-0 ) - mais parce que, pour beaucoup d’observateurs, elle a été loin lors des trois premières journées de montrer le visage d’un candidat au titre de champion de France.

Autant dire que ce 7e face à face en Ligue 1 dans le Morbihan - 4 victoires, 1 nul, 1 défaite en faveur de l’OL sur le terrain du FCL – sera disséqué plus particulièrement au vue de l’actualité de la semaine : tous les regards seront tournés vers le stade où l’enfant du pays, Yoann Gourcuff, devrait effectuer sa première sortie avec l’Olympique Lyonnais face à la formation entrainée par son père, Christian. Des débuts que tous les supporters olympiens espèrent gagnants, autant sur le plan comptable que sur celui du jeu proposé.


Attention à Gameiro…et au synthétique


L’OL, qui devra encore recomposer sa défense avec le retour de suspension d’Anthony Réveillère et l’absence pour blessure d’Aly Cissokho, devra également faire avec une particularité locale : une pelouse transformée en synthétique et qui pourrait venir contrecarrer les plans lyonnais, notamment lors de l’entame de match.

En face, les ambitions lorientaises sont identiques : avec 1 petit point en trois journées (match nul 2-2 à Auxerre ), les Merlus ont manqué leur entame d’exercice, alors que beaucoup voyaient déjà l’équipe de Christian Gourcuff réitérer sa dernière saison (7e place historique en Ligue 1) et venir jouer les trouble-fêtes dans le haut du tableau. Pour l’heure, le FC Lorient n’a pas trouvé la bonne formule comme en témoignent les deux revers consécutifs subis face à Nice (1-2) et l’Olympique de Marseille (2-0).

Seule éclaircie dans la grisaille locale, la convocation de Kevin Gameiro pour les deux prochains rendez-vous de l’équipe de France. Le vif attaquant lorientais (17 buts en L1 l’an passé) sera bien évidemment le principal danger pour la défense lyonnaise. Les coéquipiers de Jérémy Toulalan n’ont pas oublié que l’ancien strasbourgeois leur avait fait quelques misères la saison passée en signant notamment le but de la victoire en quarts de finale de la Coupe de la Ligue (1-0).

Sur le même thème