masculins / OL - Real Sociedad

Une option à prendre

Publié le 19 août 2013 à 20:00 par R.B

Lyonnais et Basques connaissent la chanson à l’occasion de cette première manche de barrage… Les Olympiens peuvent s’appuyer sur leurs certitudes de ce début de saison pour se mettre dans de bonnes dispositions avant le retour à San Sebastien…

Quand vous jouez le premier match chez vous, il est d’abord important de ne pas encaisser de but. A la limite se contenter d’un 0 à 0… A l’inverse, marquer à l’extérieur pour le visiteur peut rapporter gros. Rien de nouveau dans ces considérations d’avant match entre Basques et Olympiens.

 L’OL a débuté sa saison pied au plancher. 3ème tour préliminaire et 2 journées de championnat. Une qualification, une place de leader de la L1. 4 succès. 9 buts marqués et un seul encaissé. Un bilan parfait avec cet effectif « chamboulé ». L’OL a montré de très belles choses dans le sillage de son collectif et de ses individualités, même s’il n’a pas encore livré 90 minutes pleines et pas affronté de véritables « gros morceaux » . Grenier confirme qu’il a le potentiel d’un patron capable de faire la différence aidé par un Yoann Gourcuff resplendissant. Lacazette vient de marquer trois buts en jouant avant-centre… Défensivement, c’est solide avec notamment l’apport des nouveaux, M. Lopes et Bedimo… sans oublier le voltigeant A Lopes.

Place à cette équipe basque qui pourrait être en manque de compétitions comme c’était le cas pour l’OL face aux Grashoppers. Elle vient juste de débuter son championnat, succès 2 à 0 contre Getafe. 4ème de la dernière Ligua, elle a changé d’entraineur sans perdre sa philosophie de jeu. Cette équipe joue et possède des individualités à surveiller comme Vela, Griezmann, Prieto… voire Granero, l’ancien madrilène qui vient juste d’arriver au club. Il serait étonnant qu’elle se contente d’attendre…

bien négocier cette première manche

 Les partenaires de Maxime Gonalons connaissent les enjeux ce cette rencontre. Est-ce-que Samuel Umtiti va reprendre sa place en défense centrale aux côtés de Milan Bisevac ? Gourcuff va-t-il occuper une nouvelle fois le flanc gauche de l’animation offensive ? Il ne devrait pas y avoir de surprises dans le onze de départ.

Après le tirage au sort, on a souvent entendu dire que ce serait du 50/50 pour la qualification ou que l’OL n’était pas favori. Reste donc à bien négocier cette première manche pour maintenir cette prédiction ou, évidemment, pour aborder le retour à Anoeta dans de meilleures dispositions.

Cliquez ici pour réserver vos places !

Sur le même thème