masculins / OL - Lorient

«Une remise en question permanente »

Publié le 10 mai 2014 à 09:00 par R.B

Rémi Garde est revenu sur la saison écoulée… il est question de l’objectif initiale… Il parle des obligations liées à son métier… avant d’évoquer en huit mots son avenir… »

L’entraineur lyonnais a dirigé 166 matches dont 111 de championnat. Il a remporté une coupe de France, un Trophée des Champions, disputé deux finales de coupe de la Ligue, atteint un 1/8ème de LDC, un ¼ et 1/16ème de Ligue Europa. Son équipe a terminé 4ème et 3ème de la L1. Elle est en course pour obtenir un nouveau ticket européen en étant pour l’instant 5ème. Rémi est en fin de contrat et il n’a pas exprimé sa décision pour poursuivre ou non l’aventure sur le banc de l’OL. Questions/réponses à quelques heures d’une rencontre importante face au FC Lorient.

Le début de saison te semble-t-il loin ou encore proche ?
« Ce début de saison ne m’a jamais quitté. Un début de saison avec un barrage d’accession à la LDC est toujours très important. Cette période illustre le mieux les trois saisons que je viens de passer. La pression économique a décidé de pas mal de choses et cela a créé des événements. On en a gardé des stigmates tout au long de cet exercice. On ne peut pas effacer cela. J’ai épousé la politique du club, je l’ai défendue en pensant que c’était le mieux pour faire avancer les choses. Des regrets ? Cela ne sert à rien ».

Quel est le point positif de ta saison ?
« D’avoir remis un vestiaire en route après notre début de saison. D’avoir remis de la dynamique dans le jeu. C’était le plus important. D’avoir trouvé un système de jeu pour que la majorité des joueurs se mettent en évidence. Cela a été une réussite ».

Le point négatif ?
« Je préfère répondre qu’il y en a plusieurs que d’insister sur un en particulier. Ce métier exige une remise en cause permanente. C’est une attitude normale ; elle n’a rien d’exceptionnelle. C’est donc fatiguant, usant. Il n’y a rien de facile. Il y a peu de moments, où on peut se relâcher… Mais je le redis, c’est normal. »

Qu’as-tu envie de dire à propos de ce système en 4-4-2 que tu as mis en place en octobre pour la réception de Rijeka ?
«Je me dis souvent que j’aurais dû mettre ce système en place plus tôt pour mieux utiliser « Licha » (Lisandro Lopes). C’est un regret… C’est la vie… »



Quel est ton match le plus abouti cette saison ?
« J’ai pris beaucoup de plaisir dans les deux confrontations face à la Juventus et ce malgré l’élimination. Il y a eu beaucoup de rigueur, de concentration face à cette belle équipe. Après chaque match gagné compte car  c’est le but ».

Quel est ton match que tu regrettes ?
« Il y en a plusieurs… mais la défaite 1 à 5 à Montpellier, avec le recul, je me dis que je ferais différemment ».

Rémi est-ce-que tu sais ce que tu feras la saison prochaine et/ou ce que tu ne feras pas ?
« Je sais ce que je ne ferais pas…».


TOUTES LES NEWS SUR OL - FCL I LE CALENDRIER I LE CLASSEMENT

Sur le même thème