masculins / St Tropez

Une rencontre particulière

Publié le 10 mai 2006 à 20:00 par SR/BV

<b>Composition de l’OL durant la première mi-temps :</b> Hartock – Carew, Malouda, Pedretti, Müller - Clerc, Ben Arfa, Diatta, Berthod –Caçapa, Diarra (dans un rôle de 9 et ½).

La partie avait pourtant mal débuté. Les Olympiens encaissaient un but après seulement 5 minutes de jeu. L’attaquant tropézien transperçait la défense rhodanienne et trompait Hartock du plat du pied. Heureusement pour les quintuples champions de France, Caçapa, très en forme, ne tardait pas à faire parler son jeu de tête à deux reprises. La première tentative était parfaitement arrêtée par le portier local mais la seconde permettait aux joueurs coachés par Juninho et Cris d’égaliser. Le capitaine lyonnais bénéficiait sur cette action d’un centre parfait de Djila Diarra.

Hartock brillait dans ses buts et recueillait les applaudissements des 200 supporters venus au stade municipal de Saint-Tropez.

Sur un nouveau centre de Djila Diarra, Diatta donnait l’avantage aux Olympiens avant une nouvelle réalisation du renard des surfaces Claudio Caçapa qui, d’une frappe croisée dans le petit filet inscrivait un doublé, se jouant d’un gardien tropézien vêtu du maillot lyonnais floqué du numéro 30 traditionnellement dévolu à Rémy Vercoutre.

Très en vue, Claudio Caçapa et Djila Diarra combinaient parfaitement. Sur un centre en retrait du Brésilien, le Malien inscrivait le 4e but des Gones.

Après 25 minutes de jeu, les deux coachs, désireux d'économiser les organismes en prévision de la rencontre face au Mans, priaient l’arbitre de siffler la mi-temps sur ce score de 4 buts à 1.


Composition de l’OL durant la seconde mi-temps : Fred - Abidal, Malouda, Réveillère, Clement - Monsoreau, Coupet, Ben Arfa, Vercoutre - Diatta, Redissi.

Frais et animés d'intentions offensives affirmées, les Olympiens entamaient la seconde mi-temps tambour battant et se voyaient rapidement offrir un penalty. Malgré l'insistance du coach Juni désireux de voir Abdel Redissi marquer "son premier but sous les couleurs lyonnaises", Grégory Coupet se chargeait de la sentence, donnant ainsi un peu plus d'ampleur à la victoire des Rhodaniens.

Mais, s'il fallait désigner le joueur de cette seconde période, Fred récolterait probablement la grande majorité des suffrages. A l'aise sur sa ligne, le Brésilien faisait preuve d'une insolente réussite pour repousser les assauts adverses. Sur un premier penalty, il s'étendait parfaitement, déviait le cuir sur son poteau et s'en allait enlacer son coach Cris visiblement conquis par cette reconversion inattendue.
Quelques instants plus tard, désireux de mettre une nouvelle fois son coéquipier à contribution, Tiago accrochait volontairement l'attaquant tropézien. En pleine confiance, Fred choisissait le bon côté et arrêtait ce nouveau tir au but.

Derrière, Malouda et Réveillère laissaient sciemment des espaces afin de voir le héros de cette seconde mi-temps enfin battu. Abandonné et trahi par les siens, le gardien au bandeau ne pouvait éviter la réduction du score des hôtes du stade municipal de Saint-Tropez.
5 à 2 score final. Une magnifique rencontre de football qui aura, à n'en pas douter, donné beaucoup d'idées à Gérard Houllier et fait naître de nouvelles aspirations dans les rangs olympiens.

[IMG40551#C]