masculins / Conférence de presse

« Une revanche pour montrer que c’était un accident »

Publié le 02 novembre 2012 à 10:20 par RB

Le milieu de terrain Steed Malbranque est revenu sur le match à Nice… il fut question de Bastia… et de sa situation…

Comment avez-vous digérer cette défaite à Nice ?
« C’est difficile, car tout le monde avait envie de gagner. On est déçus. Maintenant il faut regarder devant et se reconcentrer pour Bastia. C’est très important. Un non match à Nice ? C’est un peu fort… Le début de la rencontre a été catastrophique avec des conditions de jeu particulières… mais ce n’est pas une excuse… On est revenus au score, mais on a repris un but très rapidement… Je ne pense pas que Nice ait été dangereux mis à part sur ces 3 buts encaissés… On ne peut pas revenir en arrière.

L’OL n-a-t-il pas des problèmes à l’extérieur ?
«Certes le bilan montre des chiffres. Mais il ne faut pas tirer trop vite des conséquences, il reste encore de très nombreux matchs pour progresser. Il faut être plus costaud défensivement. A Gerland, on fait le jeu face à des équipes regroupées. A l’extérieur, il faut d’abord penser à mettre le bleu de chauffe avant de jouer ».

Est-ce-que le fait de ne pas avoir joué face à l’OM a pu jouer ?
« Ce n’est pas une excuse ».

Comment décririez-vous ce match face à Bastia ?
« L’équipe a envie de retrouver  la victoire rapidement. Il faut gagner à tout prix pour rester en haut de tableau. On veut prendre une revanche pour montrer que Nice était un accident ».

J’avais envie de revenir car je connais la chance que l’on a de faire ce métier.

Comment juges-tu ce que l’on dit sur toi depuis ton retour ?
« Je ne sais pas ce que l’on dit sur moi, car je ne lis presque pas la presse ou ne regarde pas beaucoup la télé. J’ai simplement un objectif précis. On fera le bilan en fin de saison ».

Quel est votre objectif ?
« D’être le plus régulier possible jusqu’à la fin de saison, d’être le meilleur possible et d’apporter le plus possible à l’équipe. Je travaille pour cela…  Surpris par mon début de saison ? Non. J’ai travaillé et je travaille. Je ne pose pas de questions ; je ne cogite pas beaucoup… Ets-ce-que c’est une nouvelle carrière qui débute ? Je n’avais pas dit que j’arrêtais. J’avais envie de revenir car je connais la chance que l’on a de faire ce métier. C’était un gros pari que je m’étais fixé. Je suis content d’être à l’OL. Je suis très déterminé. Je veux continuer à prendre du plaisir. On verra si j’ai un coup de moins bien… »

Avez-vous désormais pris une place différente dans le collectif ?
« Je ne pense pas. Je ne me considère pas comme un titulaire. Je sais que la saison est longue… Je m’entends bien avec tout le monde. Finir à l’OL ? Ce serait une belle histoire pour moi, mais je ne détiens pas la réponse. J’ai signé pour une saison…  Je ne me vois pas arrêter à l’issue de celle-ci. Discuter avec le club ? Pas pour l’instant… »

L’OL vous a-t-il manqué pendant ces 10 ans en Angleterre ?
« J’ai passé 10 ans extraordinaires en Angleterre ; j’ai été comblé. J’ai suivi de loin l’OL. Il n’y avait pas de manque »

L’équipe de France ?
« C’est un peu tard… non… J’ai 32 ans, même si l’âge ne veut rien dire pour moi. L’équipe de France prépare une compétition importante. C’est normal que le sélectionneur appelle des joueurs plus jeunes ».

Le retour de Gourcuff ?
« Tout le groupe est très content de son retour. C’est un plus. Il va apporter beaucoup ».