masculins / ASSE - OL 1-4

Une soirée mémorable !

Publié le 12 février 2011 à 22:56

Menés en début de rencontre, les Lyonnais sont revenus au score et se sont imposés avec la manière (1-4).

L’ambiance est à son paroxysme dans l’enceinte de Geoffroy-Guichard. Les deux équipes entrent sur la pelouse dans une ambiance de folie sous les yeux de José Mourinho venu superviser les Lyonnais.

Le début de rencontre semblait enlevé. Servi dans la surface, Rivière se créa une demi-occasion mais le retour de Cris fut impeccable (2e). Ce même Rivière bénéficia d’un contre favorable avant de centrer vers la tête de Perrin bien claquée par Hugo Lloris (8e). L’OL était timorée en ce début de partie. L’ASSE ouvrit la marque par l’intermédiaire de Bocanegra qui catapulta un coup franc de Payet au fond des filets (13e). Cris et ses coéquipiers étaient sonnés et ne parvenaient pas à s’approcher des buts de Janot. Seul, dans la surface, Marchal manqua de peu le cadre sur un coup de tête. L’OL trouva malgré tout l’égalisation à la suite d’un corner cafouillé et repris par Bafé Gomis (28e). Ce but ne calma que très légèrement la fougue stéphanoise puisque quelques minutes plus tard Rivière fit briller Hugo Lloris sur un tir des vingt mètres. Ce fut sur un nouveau corner de Yoann Gourcuff Cris plaça une teête au premier poteau que Bayal prolongea dans ses propres filets (40e). L’OL venait de renverser la situation et de climatiser le chaudron. Bafé Gomis se créa même une ultime occasion avant la pause mais Janot réalisa un magnifique arrêt du pied gauche (45e).Monsieur Jaffredo siffla la pause sur cet avantage assez heureux pour l’OL puisque Saint-Etienne a dominé.

Les joueurs de Claude Puel jouaient un peu avec le feu en début de seconde période. Sakho sur un tir lointain puis Rivière sur une tête au point de penalty laissaient entendre que les Verts étaient toujours dans la partie. Bastos donna du fil à retordre sur une frappe à l’entrée de la surface mais le portier stéphanois répondit présent (59e). Le buteur Bafé Gomis laissa ensuite sa place à Chelito Delgado (64e). L’OL enfonça le clou à la suite d’un dégagement de Lloris mal négocié par Bayal. Bastos en profita pour se défaire de Bocanegra et crucifier Janot (69e). La messe était dite ! Les joueurs de Galtier eurent une énorme occasion par l’intermédiaire de Battles mais sa reprise à bout portant fut repoussée magistralement par la main gauche d’Hugo Lloris. A l’inverse du match aller, la réussite était olympienne. En fin de rencontre les deux derniers entrants enfoncèrent le clou. Delgado centrait à ras de terre pour Briand qui poussa le cuir dans le but (90e). L’arbitre siffla la fin du match et les Lyonnais pouvaient fêter leur joie avec les supporters.

ASSE : Janot, Bocanegra, Marchal, Bayal, Nery (Ebondo 37e), Payet, Battles (Aubameyang 76e), Sako (Sanogo 61e), Matuidi, Perrin, Rivière.
OL : Lloris, Réveillère, Cris, Lovren, Cissokho, Toulalan, Källström, Gourcuff, Bastos (Briand 85e), Gomis (Delgado 64e), Lisandro.
Buts : Bocanegra (13e) pour l’ASSE. Gomis (28e), Bayal (csc 40e), Bastos (69e) et Briand (90e) pour l’OL.
Avertissements : Källström (35e) et Lisandro (87e) pour l’OL. Ebondo (38e) et Perrin (46e) pour l’ASSE.

Sur le même thème