masculins / stage Autriche

Une superbe épreuve de solidarité

Publié le 05 juillet 2011 à 15:47 par R.B/S.G

Autriche : Jour-3, run & bike

14 photos

Les Lyonnais se sont adonnés au run and bike en fin de matinée… un exercice physique par équipe de deux…

A quelques encablures de l’hôtel où loge les Olympiens, la campagne offre des parcours bucoliques mais aussi propres aux efforts des sportifs du dimanche comme des pros. C’est donc là sur une boucle de 2,2kms que Robert Duverne et le staff ont concocté le fameux run and bike, soit du vélo et de la course à pied en équipe de deux avec des relais obligatoires à des endroits précis à chaque tour avec des contrôleurs (membres du staff). Et pas question de triche pour constituer les équipes… elles l’ont été par tirage au sort devant tout le monde. Résultat des associations homogènes ou moins. Notons par exemple celle des poids lourds Källström/Mensah.

12 paires qui doivent effectuer 5 tours. Et ces paroles de « Jo » Bats avant le départ : « attention les gars, c’est comme sur le circuit de Monaco, il est impossible de doubler… ».  Après 40 minutes d’efforts intenses, l’association Pjanic/ Novillo va s’imposer de justesse. A voir le visage des participant, il était aisé de comprendre qu’ils n’avaient pas rechigné à fournir des efforts pour figurer le mieux possible. L’esprit de compétition n’est jamais très loin chez ces garçons.

« Bravo à tous dans le contenu et l’état d’esprit… bel effort… on met la barre très haut entre nous pour ensuite le faire  avec nos adversaires… ». Les félicitations de Robert Duverne ou de Rémi Garde étaient méritées. « C’est un super exercice de solidarité. Les gars se parlent, s’encouragent … ». Remarque de Gérald Baticle.

Pour la phrase du jour, notons celle de l’inénarrable Guy Genet à propos d’Hugo Lloris en ayant entendu que le gardien international avait été obligé d’enlever sa selle pour la régler : « pour Hugo… c’est régime sans sel….le… ».

Après cet effort intense dont Bastos et Gourcuff étaient dispensés en raison de soins, direction la piscine pour ceux qui le souhaitaient avant de passer à table à 13h. Sieste… puis terrain à 17h. Un programme qui déclenchera le cri du hibou chez l’intenable « Steph » en se réveillant d’une énième sieste improvisée entre deux photos !

Notons que le groupe PRO2 avait fait juste avant le départ des pros une épreuve de course nommée "temps de passage". Et ces jeunes n'ont pas eu le temps d'admirer le paysage... 

Photos

Autriche : Jour-3, run & bike

10 photos