masculins / OL - VAFC

Confirmation attendue

Publié le 22 novembre 2013 à 20:00 par R.B

L’OL va mieux et a l’occasion d’enchaîner sur sa belle dynamique en accueillant le premier relégable qui reste cependant sur deux résultats positifs… Le septuple champion de France débute samedi un marathon de 9 matchs en 29 jours…

A priori le scénario du succès dans le derby a gonflé le mental des Olympiens. Les images de la célébration collective du but victorieux de Jimmy Briand donnent encore des frissons et génèrent de l’optimisme. A St-Etienne, l’OL a enchaîné une 2ème victoire de rang en championnat, cela ne lui était plus arrivé depuis la 1ère et 2ème journée, dépassé son voisin au classement tout en se plaçant à  la 7ème place.

La trêve internationale a succédé à cet immense bonheur. Les internationaux sont partis en sélections et sont revenus avec ou sans le sourire. Vercoutre en a profité pour faire une dernière répétition avec la CFA en amical pendant que Rémi Garde bichonnait son diplôme d’entraîneur. Tout le monde s’est retrouvé à Tola Vologe pour préparer ce match face au 18ème,  le premier d’une série de 9 rencontres qui conduira en 29 jours jusqu’à la trêve. Championnat où il faut prendre des points pour continuer la remontée… un 1/8ème de finale de Coupe de la Ligue… et deux rencontres de Ligue Europa avec une qualification en jeu. Un sacré programme avant la dinde aux marrons.

Les Valenciennois ont d’autres préoccupations. Pas de scène européenne, plus de Coupe de la Ligue (éliminés), mais un besoin pressant de prendre des points pour sortir de la zone rouge ou rester au contact de la zone de survie. Avec une série de 7 défaites d’affilée de la 2ème à la 8ème journée, les partenaires de Mater se sont mis un sérieux handicap qui a coûté la place de Sanchez sur le banc. Cela va un peu mieux depuis, sans que ce soit la panacée : 6 points en 5 matchs (une seule défaite), c’est encore un parcours de relégable. Le VAFC handicapé par l’absence de son défenseur central Rose sans parler de départs importants depuis plusieurs saisons. La deuxième plus mauvaise attaque à l’extérieur, 5 buts inscrits en deux matchs sur 6, peut-elle inquiéter l’une des meilleures défenses à domicile (3 buts encaissés) ? A voir...

 L’OL a donc l’occasion d’enchaîner enfin un troisième succès de rang en championnat, ce qui ne lui est pas arrivé cette saison. Il a l’opportunité de gagner, ce qui ne s’est jamais produit après une trêve internationale en 2013-2014. Pour se faire, Rémi Garde reconduira certainement le 4-4-2 sur lequel il s’appuie en championnat depuis trois journées. Clément Grenier, suspendu, Yoann Gourcuff sera aux manettes pour conduire le jeu. Quant à Rémy Vercoutre il retrouvera la cage 7 mois après sa blessure.  

Ce match « d’ouverture » doit mettre sur les bons rails avant la venue du Betis  jeudi soir pour un tout autre objectif et avant le rendez-vous au Parc des Princes face à l’ogre Parisien.  Souhaitons simplement que les partenaires de Gonalons réalisent cette fameuse première passe à trois victoires successives que viseront aussi les Nordistes pour rester eux invaincus trois journées de rang (1 victoire et 1 nul).

Sur le même thème